Marché des grains: Retour du marché dominé par la météo

De la pluie est prévue pour semaine sur les plaines et le centre des États-Unis

Avec la perspective de pluies qui devraient encore s’abattre sur le centre des États-Unis au cours de la prochaine semaine, le cours du maïs a remonté, enregistrant sept hausses consécutives sur les marchés et un premier gain hebdomadaire en quatre semaines. Alors que l’état des stocks de céréales concentrait l’attention des marchés, il semble que les retards des semis au Sud de la frontière aient finalement été remarqués.

Les semis de maïs trainent de la patte par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Avec les chiffres du département américain de l’Agriculture demain, il sera possible de vérifier jusqu’à quel point les retards sont importants.

Si la mauvaise météo a bénéficié au maïs, il en a été autrement pour le soya qui a encore perdu des plumes pour une quatrième semaine de suite. Un report des semis pourrait en effet se traduire par plus de champs semés en soya, ce qui est très mal perçu en raison des inventaires de l’année dernière et des négociations avec la Chine qui affichent peu de progrès. Des nouvelles sur ce front sont attendues cette semaine avec des discussions qui se déplaceront de Beijing à Washington.

La bonne condition du blé d’hiver a toutefois nuit aux prix de la céréale qui a fortement décliné. Près de 64% des récoltes sont jugées en bonnes ou excellentes conditions, soit nettement mieux que la moyenne des cinq dernières années. Les ventes à l’exportation continuent également de décevoir.

Le boisseau de maïs pour juillet a gagné 2,6% pour finir à 3,7075 $US contre 3,6125 $US une semaine auparavant.

Le boisseau de soya pour juillet a terminé sur une perte de 2,9% à 8,4225 $US par rapport à 8,6700 $US vendredi dernier.

Le boisseau de blé pour juillet a glissé de 1% à 4,3800 $US vendredi comparativement à 4,4250 $US une semaine plus tôt. Le blé a perdu près de 7 % dans les quatre dernières semaines.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires