Quel est le bon stade du maïs pour l’application d’azote à taux variable?

lecteurPour un rendement de maïs optimal, l’azote (N) est certainement un élément incontournable. Depuis quelques années, les lecteurs de chlorophylle sont utilisés pour ajuster le programme de fertilisation azotée en vue d’obtenir de meilleurs rendements tout en réduisant les risques de pertes dans l’environnement. Les avancées technologiques permettent le calcul des doses d’applications en postlevée en temps réel, selon l’état de la culture.

Mais pour de meilleurs résultats, le stade du maïs est déterminant pour une interprétation plus précise des données fournies par les lecteurs. Les données recueillies en 2015 dans l’État de New York ont démontré que le stade V6 était le stade le plus hâtif pour déterminer le potentiel de rendement et ainsi calculer la bonne dose d’azote à appliquer. Rappelons ici que le stade V6 du maïs correspond à six feuilles déployées dont le collet est visible.

Le calcul des doses de N est basé sur l’état actuel de la culture et le potentiel de rendement. Ce résultat divisé par le nombre de jours après semis au moment de la prise de l’échantillon donne une estimation de rendement à l’automne nommé par les chercheurs de l’étude INSEY (IN Season Yield Estimate). Or, la corrélation entre l’indice INSEY et le rendement était plus forte à partir du stade V6 et après (voir tableau). Le coefficient de détermination (R2) plus élevé indique une relation plus forte. Par exemple, dans le cas du maïs-grain, au stade V6, l’indice INSEY explique 62,1 % du rendement en fin de saison. Pour le maïs-ensilage, la lecture au stade V5 est aussi fiable. Il n’y a aucun gain de précision pour des scans au stade plus avancé (> V6). D’ailleurs, le maïs pourrait souffrir d’une période plus longue de stress d’azote et en plus l’intervalle INSEY diminue. Une légère variation dans la lecture aura des répercussions plus importantes dans le calcul de la dose à appliquer.

TableauLes lecteurs peuvent être manuels ou installés sur la rampe de l’applicateur. Un bon positionnement est aussi important que le stade de la culture. Le respect des conditions d’utilisation du fabricant est primordial. Généralement, les lecteurs se situent entre 24 po et 48 po au-dessus du couvert végétal.

Source : What’s cropping up, Cornell

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires