Ligne de temps

Rebonjour El Niño!

Le phénomène climatique El Niño sera probablement de retour cette année. Mais s’il pourrait se faire discret cet automne, les chances sont plus grandes de voir ses effets se  faire sentir l’hiver prochain. Deux organismes liés à la météo, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) ont tous émis des rapports récemment sur le sujet. Du côté de l’OMM, on parle d’une probabilité de 70% pour le dernier trimestre de cette année. Le NOAA est plus prudent avec une prévision de 50-55% cet automne qui grimpe à 65-70% pour le premier trimestre de 2019.

El Niño est causé par le réchauffement des eaux du Pacifique au niveau de l’équateur, près du continent nord-américain. Les experts observent depuis quelques mois des anomalies associées avec El Niño. Le NOAA a pour sa part remarqué que le réchauffement des eaux de surface avaient dépassé en septembre la barre des 0,5 degré Celsius, ce  qui signale une perturbation de type El Niño.

Il n’est pas question de revoir un phénomène aussi majeur qu’en 2015-2016, qualifié du plus fort du siècle. La prochaine perturbation serait plutôt “modérée” en fin de 2018 pour devenir “moyenne” en 2019. « …étant tardif dans la saison, il ne devrait pas être puissant en novembre, décembre et janvier prochains », a indiqué Éric Guilyardi, climatologue français qui rappelle que les épisodes El Nino sont tous différents, tout comme les impacts locaux », rappelle Éric Guilyardi.

El Niño a des effets un peu partout sur le globe. Il déplace les pluies tropicales vers l’est du Pacifique, entraînant des sécheresses à l’ouest en Indonésie, aux Philippines et en Australie. En revanche, dans l’Est, des pluies diluviennes peuvent donner lieu à des inondations et glissements de terrain au Pérou, au Chili ainsi qu’en Californie. Le dernier El Niño a eu des conséquences sur les récoltes de maïs et de soya en Amérique du Sud, ainsi que sur les récoltes de blé en Australie.

 

Actualités France

Source: La Chaine météo

Commentaires