La pression des unités de semis fait toute la différence

L’utilisation d’un système actif de pression au sol se rentabilise plus rapidement qu’un système de semis à taux variable

Le maïs et le soya doivent être semés à la bonne profondeur pour obtenir une levée uniforme et un bon développement de la plante.

La semence doit être semée à une profondeur constante et avoir un bon contact avec le sol. Un semis trop en surface, particulièrement pour le maïs, affecte le développement des racines. Un semis trop profond va retarder l’émergence et mettre la semence à la merci des maladies et des insectes.

La meilleure façon de contrôler la profondeur du semis, peu importe les conditions de terrain, se fait avec l’utilisation d’un système qui contrôle individuellement la pression de chaque unité du planteur.

Un système hydraulique ajuste la pression en moins d’une seconde comparativement à 20 et plus pour un système pneumatique.

Deux systèmes de contrôle de pression sont offerts. Un système pneumatique et un système hydraulique. L’avantage d’un contrôle hydraulique comparé à un système pneumatique est le temps de réaction.

Dans cet épisode de Défi maïs, l’agronome, Philippe Defoy, de Semences Prides, explique les raisons pour lesquelles il encourage les producteurs à considérer cette technologie.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires