Des crustacés pour les porcs et les poulets

Des chercheurs chinois, de l’Institut des sciences physiques de Dalian, ont trouvé une nouvelle façon d’utiliser les carapaces de crevettes et de homards. Ils les ont transformées en aliments riches qui aident à la santé digestive. Un composé de la carapace, l’oligosaccharide chitosane, a des fonctions prébiotiques prometteuses dans la croissance des porcs.

Des tests ont démontré une augmentation du gain moyen quotidien de 18 % chez les jeunes porcs en croissance. Des résultats similaires ont été observés chez les poulets. Cette nouvelle apporte une lueur d’espoir dans le développement d’une stratégie de réduction de l’utilisation d’antibiotiques comme facteurs de croissance.

Source : Pig Progress

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires