La Commission de l’éthique de la science et de la technologie lance un supplément à son avis sur les OGM

Québec (Québec), 12 juin 2009 – La Commission de l’éthique de la science et de la technologie (CEST) annonce la publication d’un supplément à son avis de 2003 sur les OGM : Regard éthique sur les technologies de restriction de l’utilisation génétique. Le document est accessible à partir deson site Web (qui fait peau neuve pour l’occasion).

Les technologies de restriction de l’utilisation génétique (TRUG) ont étédéveloppées à la fin des années 1990 afin de contrôler, par un mécanismebiologique, la multiplication non autorisée des plantes génétiquementmodifiées et la dispersion indue des transgènes dans l’environnement. Eneffet, la dispersion des transgènes dans la nature, avec les risquesthéoriques de perturbation de la biodiversité que cela comporte, est une descraintes relatives à l’utilisation des OGM.

Plus de quatre ans après la parution de son avis intitulé Pour unegestion éthique des OGM, la CEST, à la suite de la reconduction en 2006 par laConvention sur la diversité biologique du moratoire sur les TRUG, a signifiéson intérêt pour la production d’un supplément sur le sujet.

Etant donné la nature des enjeux soulevés par une telle technologie etmalgré le peu de résultats publiés sur le sujet, la Commission considère qu’ilest de son mandat de comprendre ce que sont les TRUG et d’informer lapopulation de leurs impacts présagés (potentiels ou avérés) surl’environnement et sur les différents acteurs concernés afin de déterminer lesenjeux éthiques soulevés par cette nouvelle technologie.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission de l’éthique de la science et de la technologie
http://www.ethique.gouv.qc.ca


Commentaires