Lancement des logiciels agricoles de Financement agricole Canada

Saint-Hyacinthe (Québec), 1er novembre 2005 – Les agriculteurs québecois disposent désormais de nouveaux outils pour les aider à prospérer. Financement agricole Canada a lancé des mises à jour des logiciels AgExpert, des logiciels de gestion agricole canadiens de pointe.

Les exploitations agricoles d’aujourd’hui sont plus complexes qu’il y a plusieurs années. Il y a l’introduction de nouveaux grains, oléagineux et légumineuses. Il y a de nouvelles occasions de commercialisation dans les marchés intérieurs et d’exportation et continuellement de nouveaux concurrents.

Cette réalité renforce l’importance de l’apprentissage continu, d’avoir d’excellentes pratiques de gestion agricole et d’exercer un bon contrôle sur les activités de son entreprise.

Les producteurs doivent faire le suivi de beaucoup d’information et prendre ces renseignements en ligne de compte bien avant l’ensemencement. Les logiciels AgExpert sont un exemple de logiciel sur le marché actuel qui vous aide à faire le suivi de l’information dont vous avez besoin. AgExpert Analyste et Gestionnaire AgExpert, offerts par Financement agricole Canada sont conçus pour les producteurs primaires.

M. Patrick Leblanc, de Saint-Barnabé-Sud, au Québec, utilise le logiciel comptable Analyste AgExpert depuis 2004. Il s’en sert pour l’aider à gérer son exploitation. M. Leblanc explique : « il est facile à utiliser et répond à mes besoins. Je suis propriétaire d’une exploitation porcine et le logiciel comprend des catégories spécifiques à mon secteur et à l’agriculture en général. »

Les logiciels AgExpert peuvent vous aider à prendre des décisions judicieuses en matière de production et de marketing. Ils peuvent vous aider à :
· produire des rapports détaillés de profits qui fournissent des résultats économiques par champ.
· gérer l’utilisation des herbicides afin d’éviter la résistance aux mauvaises herbes et les dommages aux cultures.
· surveiller les applications de nutriments et gérer les niveaux de nutriments dans le sol.
· surveiller les rendements par champ et variété de semence afin d’améliorer les rendements.
· accéder au système mondial de localisation (GPS).
· produire des scénarios de simulation, des rapports de comparaison et faire des analyses de seuil de rentabilité.

Aujourd’hui, les producteurs provenant de divers secteurs, tel que production laitière, la production céréalière et la production porcine, ne peuvent pas se limiter à produire des états de résultats et des bilans. Ils doivent aussi effectuer l’analyse de ratios et la préparation de budgets.

Il faut aussi gérer les registres financiers selon la méthode de la comptabilité de caisse et de la comptabilité d’exercice, ainsi qu’à produire de l’information détaillée sur les stocks, requise pour le Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA). Avec un logiciel, toute l’information importante est regroupée dans un seul endroit, ce qui permet aux producteurs de la consulter facilement, qu’ils fassent eux-même leur comptabilité ou qu’ils utilisent les services d’un aide-comptable ou d’un comptable.

Mme Viviane More gère les besoins comptables d’une importante exploitation céréalière (céréales et soya) située à Saint-Liguori, au Québec. Selon elle, le logiciel Analyste AgExpert a vraiment facilité son travail. « J’aime la polyvalence du programme, déclare Mme More, il me permet de passer d’un compte à l’autre et d’exécuter des rapports pour les différents produits agricoles. »

« Les études nous disent que l’une des façons de réussir en tant qu’exploitant agricole est d’opter pour de meilleures pratiques de gestion », soutient Alain Gagnon, vice-président des opérations au Québec. « Nous observons un besoin croissant pour le suivi des stocks détaillé en raison du PCSRA et de la sécurité alimentaire. C’est important d’avoir des outils où toute l’information est sauvegardée dans un seul endroit pour faciliter davantage l’accès aux données historiques. »

« Comme les produits AgExpert ont été spécialement conçus pour l’agriculture canadienne, nous avons directement intégré les fonctions du PCSRA au logiciel », soutient Rob Schmeichel, directeur général d’AgExpert,. « Une fois que le producteur aura saisi les stocks et l’information de comptabilité nécessaires, le programme produira des copies des formulaires du PCSRA ou de TPS. »

La division AgExpert de Financement agricole Canada améliore sans cesse les logiciels et les services existants, et elle met au point de nouveaux produits pour adapter aux progrès technologiques, à la croissance du secteur et aux besoins des clients.

Une exploitation agricole peut être complexe. Grâce aux logiciels AgExpert, faire le suivi devient plus simple.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)
http://www.fac-fcc.ca/


Commentaires