Les bourses à la relève agricole Banque Nationale

La Banque Nationale a annoncé le lancement du programme Les bourses à la relève agricole Banque Nationale. Créé en collaboration avec le Cégep de Lévis-Lauzon, ce programme de bourses vise à souligner l’excellence chez la relève agricole de la région.

Grâce à cette initiative, la Banque Nationale remettra trois bourses de 1000 dollars à des étudiants qui souhaitent mettre en place un projet-pilote de démarrage de production sur la ferme du Cégep de Lévis-Lauzon.

« Le programme Les bourses à la relève agricole Banque Nationale promeut excellence et saine gestion, valeurs véhiculées au sein des entreprises agricoles » a déclaré M. Daniel Rousseau, directeur principal développement Services agricoles. « Avec l’implantation de ce projet, la Banque Nationale démontre qu’elle entend poursuivre son travail avec le milieu agricole et qu’elle souhaite contribuer étroitement à l’essor des entreprises de demain. Notre institution accorde une grande importance au développement scolaire des étudiants et nous désirons les appuyer et les soutenir non pas seulement financièrement, mais aussi par un programme de parrainage. »

Pour être éligible à ce concours, les étudiants du programme en gestion et exploitation de l’entreprise agricole devront soumettre des projets de recherche effectués sur la ferme de l’institution d’enseignement durant l’hiver et le printemps 2001. Ils devront ensuite présenter au jury, constitué d’enseignants siégeant au Fonds d’aide à la formation agricole de Lotbinière, un rapport de recherche faisant état des résultats de leurs travaux.

« Ce projet novateur s’avère un véritable incubateur d’entrepreneurs agricoles » selon Mme Germaine Fortier, agronome et coordonnatrice du programme de gestion et exploitation de l’entreprise agricole. « Cette initiative de la Banque Nationale doit être saluée car elle lance un message important aux étudiants, celui que leur nouveau métier est reconnu et soutenu. »

Le Cégep de Lévis-Lauzon forme la relève agricole depuis près de 20 ans. Son programme prépare les techniciens à prendre en charge toutes les activités de la ferme dont l’administration et la gestion.

La Banque Nationale offre toute la gamme de services bancaires y compris ceux à l’intention des entreprises agricoles. Principale institution bancaire au Québec, son actif dépasse les 70 milliards de dollars et, en incluant ses filiales, elle emploie plus de 17 000 personnes.

Très active dans les secteurs agricole et agroalimentaire, la Banque Nationale emploie plus de 80 spécialistes ayant comme mission d’analyser la situation financière de clients agricoles, de les conseiller et de leur proposer des produits financiers taillés sur mesure. La Banque Nationale détient un portefeuille de prêts agricoles qui s’établit à 1 milliard 380 millions de dollars, dont 91 % au Québec. Du côté agroalimentaire, elle finance la moitié des meuniers du Québec et, au niveau de la transformation, presque toutes les grandes entreprises du Québec, coopératives ou privées, font affaire avec l’institution.

Cette position de force provient du fait que la Banque Nationale est la seule institution qui combine à la fois l’expertise, les ressources et la volonté d’être massivement présente à toutes les étapes du cycle alimentaire.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Banque Nationale du Canada

http://www.bnc.ca

Cégep de Lévis-Lauzon

http://www.clevislauzon.qc.ca/




Commentaires