Syngenta obtient l’homologation du fongicide Revus

Syngenta Canada inc. est heureuse d’annoncer l’homologation du fongicide Revus®comme traitement de plantons permettant la répression de la pourriture rose dans les pommes de terre et la suppression du mildiou transmis par les plantons.

La pourriture rose est une maladie dévastatrice transmise par le sol et causée par le pathogène Phytophthora erythroseptica, qui prolifère dans les sols humides et mal drainés. L’infection survient habituellement avant la récolte, lorsque le pathogène pénètre dans les tubercules par l’extrémité de la tige et les lenticelles.

Souvent, les tubercules infectés par la pourriture rose pourrissent pendant la récolte et la manipulation, ce qui permet au pathogène de se propager rapidement des tubercules infectés aux tubercules sains durant l’entreposage.

« Dans chaque champ, il existe un potentiel de pourriture rose, dit Brady Code, chef des services techniques pour l’Est chez Syngenta Canada. Il suffit qu’un très petit nombre de tubercules infectés se retrouvent dans l’équipement de récolte ou passent inaperçus sur le convoyeur pour que toute une saison de travail soit mise en péril et que les producteurs aient beaucoup moins de pommes de terre saines à expédier. »

Revus, qui contient la matière active mandipropamide (fongicide du Groupe 40), agit en protégeant les tubercules-fils contre l’infection par la pourriture rose.

« Les producteurs peuvent utiliser Revus dans le cadre d’une approche de lutte intégrée, afin de cibler les champs où il y a eu des problèmes de pourriture rose lors des saisons précédentes, explique Shaun Vey, chef des produits inoculants et de traitement de semences Seedcare™ chez Syngenta Canada. Ils peuvent aussi l’employer sur leurs variétés plus vulnérables et en association avec d’autres fongicides appliqués dans le sillon ou après la récolte. »

Vey ajoute que Revus permet en outre de lutter contre le mildiou (Phytophthora infestans) transmis par les semences. Les recherches menées par Syngenta démontrent que les pommes de terre traitées avec Revus contre le mildiou transmis par les semences ont une levée quasi parfaite, alors que celles non traitées et infectées par le mildiou ont un taux de levée de 20 à 30 % inférieur.

« Le mildiou transmis par les semences peut, à terme, avoir des répercussions importantes sur la levée, indique Shaun Vey. Employé comme traitement pour plantons, Revus peut contribuer à prévenir la pourriture du planton et la propagation de spores infectieuses d’un planton à l’autre. »

La dose d’emploi de Revus est de l’ordre de 5,9 à 11,8 mL pour 100 lb de semences (13 à 26 mL/100 kg de semences).

À la suite d’une application du fongicide Revus comme traitement pour plantons, le premier fongicide foliaire qu’on applique ne doit contenir aucune matière active du Groupe 40.

Les limites maximales de résidus (LMR) ont été établies pour le mandipropamide pour un certain nombre de marchés, notamment le Canada, les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud; ces LMR sont compatibles avec le profil d’emploi de Revus comme traitement pour les plantons de pommes de terre.

Pour de plus amples renseignements sur le traitement pour plantons de pommes de terre Revus, veuillez visiter syngenta.ca.

À propos de Syngenta
Société leader dans le domaine agricole, Syngenta s’est donné pour vocation d’aider à améliorer la sécurité alimentaire dans le monde en donnant à des millions d’agriculteurs les moyens de mieux valoriser les ressources disponibles. Au travers de travaux scientifiques de premier ordre et de solutions novatrices pour les productions agricoles, nos 28 000 collaborateurs œuvrent dans plus de 90 pays pour transformer les modes de culture. Nos ambitions sont claires : préserver les terres de la dégradation, améliorer la biodiversité, et revitaliser les communautés rurales.

à propos de l'auteur

Commentaires