Toiles protectrices pour production horticole

Fraises, melons et haricots sont des cultures fragiles. Pour les protéger du gel et même de certains parasites, on peut les couvrir de bâches légères. Des études évaluent que la présence d’une bâche garde l’air et le sol à une température de trois à sept degrés plus élevée qu’ailleurs. Y recourir, c’est donc déjà se permettre de semer plus tôt au printemps et de récolter plus tard à l’automne.

Les fabricants des bâches Reemay et Typar signalent que leurs produits comportent un autre avantage : la chaleur additionnelle accélère la germination de la plante et sa croissance. La bâche crée en effet une atmosphère de serre qui retient juste assez d’humidité pour profiter à la plante, mais elle est suffisamment poreuse pour laisser pénétrer les rayons solaires, l’air frais et l’eau de pluie qui la nourrissent.

Enfin, la bâche peut former une barrière contre certains insectes nuisibles, d’où une réduction de l’utilisation des pesticides.

Information : (919) 468-8748 ou [email protected].




Commentaires