Trois femmes intronisées au Temple canadien de la renommée agricole

« Je suis personnellement ravi de voir qu’autant de femmes soient reconnues cette année pour leurs réalisations exceptionnelles dans l’industrie agricole canadienne, a déclaré Herb McLane, président du Temple canadien de la renommée agricole. Les trois personnes intronisées cette année ont contribué à renforcer et à revigorer notre industrie de plusieurs façons différentes, soit dans les domaines de la santé animale, de l’édition et de la consultation, et de la photographie animale. Avec plus de 210 intronisés au Temple de la renommée, dont seulement cinq femmes, cela fait chaud au coeur de reconnaître les contributions exceptionnelles que ces trois femmes continuent d’apporter à l’agriculture canadienne. »

Robynne Anderson a entamé sa longue et brillante carrière dans le secteur agricole canadien comme adjointe législative au bureau du vice-premier ministre, travaillant à la Loi sur la protection des identités végétales. Sa connaissance de l’agriculture et son expérience gouvernementale l’ont amenée à mettre sur pied Issues Ink, une entreprise de consultation qui a travaillé de près avec l’Association canadienne du commerce des semences. Robynne a fondé et publié plusieurs revues agricoles, dont Germination, Spud Smart et CAAR Communicator (pour la Canadian Association of Agri-Retailers). Elle exploite actuellement Emerging Ag – une société de consultation agricole. Tout au long de sa carrière, Robynne oeuvré à travers la chaîne de valeur du secteur agroalimentaire, au Canada et à l’étranger. Robynne Anderson vit à Calgary, en Alberta. Sa candidature a été proposée par l’Association canadienne des producteurs de semences, l’Association canadienne du commerce des semences, l’Association SeCan et Stokes Seeds.

La photographe animalier, Patty Jones, a su créer une entreprise de renommée mondiale grâce à son talent en photographiant des animaux laitiers, ce qui a changé la manière dont ceux-ci sont commercialisés au Canada et à travers le monde. Depuis plus de 44 ans, elle écrit l’histoire visuelle de l’amélioration génétique des vaches laitières canadiennes, devenant ainsi l’une des photographes les plus respectées et réputées au monde. Sa photothèque contient au-delà de 70 000 animaux de toutes les races. Elle a également formé de nombreux aspirants photographes qui sauront perpétuer l’art de photographier le bétail. Son statut de photographe officielle s’étend à d’importantes expositions, dont celles des 4-H et de la Royal Agricultural Winter Fair. Sa passion pour l’industrie laitière comprend sa propre ferme de Holsteins Silvercap où elle achète, vend et élève des animaux. Patty Jones vit à Puslinch, en Ontario. Sa candidature a été proposée par Semex.

Pendant plus de 25 ans, Jean Szkotnicki a dirigé l’Institut canadien de la santé animale avec doigté, équilibrant la responsabilité de défendre les pharmaceutiques vétérinaires canadiennes auprès des éleveurs d’animaux de ferme. Championne de l’intendance antimicrobienne, Jean a joué un rôle majeur pour s’assurer que les agents antimicrobiens soient utilisés de façon appropriée dans le cadre d’une approche ” santé globale” dans l’utilisation d’antibiotiques tant chez les humains que les animaux au Canada. Elle s’est employée à combler l’écart de réglementation dans la législation sur l’importation pour usage personnel. Elle a à coeur d’accroître la confiance publique dans les aliments et elle siège à de nombreux conseils de l’industrie, dont le Canadian Centre for Food Integrity, tout en présidant le comité consultatif réglementaire sur les médicaments vétérinaires auprès de Santé Canada et de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. Jean Szkotnicki vit à Moffat, en Ontario. Sa candidature a été proposée par l’Institut canadien de la santé animale.

Pour la première fois, la cérémonie d’intronisation de 2017 se déroulera à Calgary, en Alberta, sous l’égide du Comité international de l’agriculture et de l’agroalimentaire du Stampede de Calgary, le jeudi 30 novembre.

Le Temple canadien de la renommée agricole (TCRA) honore et célèbre les Canadiens et les Canadiennes qui ont fait une contribution exceptionnelle à l’agriculture et à l’industrie alimentaire. Leurs portraits sont en montre dans la galerie du Temple canadien de la renommée agricole, situé à la Royal Agricultural Winter Fair. Le TCRA s’emploie également à souligner l’importance des réalisations des personnes intronisées pour le Canada. Le TCRA a été fondé en 1960 et est dirigé par un conseil composé de douze bénévoles provenant d’un bout à l’autre du Canada. www.cahfa.com

 

à propos de l'auteur

Commentaires