Un livre sur l’agriculture intensive et les écosystèmes régionaux

Fruit du travail d’une équipe de chercheurs issus de disciplines variées, cet ouvrage collectif vise l’avancement des connaissances scientifiques par la compréhension de la dynamique globale d’un écosystème et par le développement d’instruments plus efficaces de gestion de l’interaction des êtres humains avec l’environnement.

Agriculture intensive et écosystèmes régionaux porte sur la culture de la pomme de terre dans la région de Portneuf (Québec). La stratégie d’analyse utilisée est fondée sur trois types de recherche : fondamentale, comparative et instrumentale.

Cette étude, qui comprend treize chapitres, nombre de cartes, figures et tableaux, est construite autour de quatre thèmes : l’agriculture et la cohabitation ; la phytoprotection et la santé ; l’économie de la production ; les programmes et les politiques.

Dans ce volume, les auteurs répondent aux questions de l’heure, qui se posent à l’ère de l’intensification de la production agricole.

Ce livre est en vente en librairie au prix de 28 $.

Ont contribué à ce volume Nabil Amara, Marie-Hélène April, Pierre Ayotte, Ndongo Bekolo, Véronique Bleunven, Christine Chiasson, Guy Debailleul,Jacques Gallichand, Marc-Olivier Gasser, Denis Gauvin, Suzanne Gingras, Marc Girard, Ludovic Guerpillon, Moktar Lamari, Réjean Landry, Anne-Marie Laroche, Marc R. Laverdière, Gilles Leroux, Patrick Levallois, Richard Marceau,Aubert Michaud, Mariana NunezVargas, Carlo Prévil, Joël Rouffignat, Sylvio Tessier, Marius Thériault, François Therrien et Namatié Traoré.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Les Presses de l’Université Laval

http://www.ulaval.ca/pul/accueil.html




Commentaires