4,1 millions pour l’avancement du secteur agricole et agroalimentaire de la Nouvelle-Écosse

Truro (Nouvelle-Écosse), 8 novembre 2004 – L’honorable Geof Regan, ministre des Pêcheries et des Océans, a annoncé, au nom de l’honorable Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, l’octroi d’un financement quinquennal de 4,1 millions de dollars à Agri-Futures Nova Scotia. Cette mesure prise dans le cadre du Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA) a pour but d’aider l’entreprise à réaliser de nouveaux projets qui profiteront au secteur de la production et de la transformation de la Nouvelle-Écosse et qui augmenteront sa capacité de résoudre des problèmes courants et émergents.

« Je suis heureux de constater que le gouvernement du Canada appuie Agri-Futures Nova Scotia dans les efforts qu’elle déploie pour multiplier les débouchés économiques et les occasions d’emploi dans tout le secteur de l’agroalimentaire de la Nouvelle-Écosse », a affirmé le ministre Regan.

Le PASCAA succède au Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR). Ce nouveau programme quinquennal d’une valeur de 255 millions de dollars a été lancé le 7 avril 2004 dans le but d’aider le secteur agricole et agroalimentaire du Canada à saisir de nouvelles occasions de marché.

Dans le cadre du PASCAA, les conseils sectoriels situés dans chaque province et territoire continueront de jouer un rôle central dans l’exécution de projets régionaux du domaine agricole et agroalimentaire. Le montant annuel de base de 25 millions de dollars qui était alloué aux conseils dans le cadre du FCADR passera à 27,3 millions de dollars dans le cadre du PASCAA, à la suite des commentaires reçus l’an dernier au cours des consultations exhaustives tenues avec le secteur.

Agri-Futures Nova Scotia est un conseil sectoriel chargé d’exécuter le PASCAA dans la province. Au cours des cinq prochaines années, Agri-Futures Nova Scotia gérera un budget annuel de 813 117 $. Le conseil pourra également avoir accès à des fonds supplémentaires en entreprenant des projets visant des bénéfices collectifs en collaboration avec d’autres conseils et des organismes nationaux.

« J’ai bon espoir que l’annonce d’aujourd’hui aidera les conseils sectoriels à poursuivre leur tradition qui consiste à faciliter l’exécution d’une large gamme de projets régionaux, a déclaré le ministre Mitchell. Ces investissements contribueront à soutenir les producteurs et leurs collectivités à l’échelle du Canada afin qu’ils puissent connaître un avenir rentable et durable. »

« Le PASCAA fournira au secteur agricole et agroalimentaire une occasion de relever les nombreux défis du contexte difficile d’aujourd’hui, a dit Laurie Hennigar, président d’Agri-Futures Nova Scotia. Puisque nous recevrons dans le cadre du PASCAA un financement plus important qu’aux termes du FCADR, Agri-Futures Nova Scotia pourra élargir son soutien au secteur et mettre davantage l’accent sur la nouvelle technologie et sur le repérage d’occasions de marché. »

Agri-Futures Nova Scotia fournit du financement à des groupes admissibles d’agriculteurs, de même qu’à des entreprises agricoles et à des collectivités rurales agricoles admissibles pour des projets innovateurs visant à stimuler la croissance à long terme, l’autosuffisance, la création d’emplois et une augmentation de la compétitivité dans le secteur agricole et agroalimentaire ainsi que dans les régions rurales agricoles de la Nouvelle-Écosse.

Afin d’améliorer le contexte entrepreneurial au sein des localités agricoles et rurales de la Nouvelle-Écosse, Agri-Futures Nova Scotia financera des initiatives qui aideront le secteur à accroître sa part de marché et favoriseront la mise au point de technologies innovatrices susceptibles d’aider les agriculteurs et les transformateurs d’aliments de la Nouvelle-Écosse à s’adapter aux nouvelles réalités du marché mondial et à devenir plus concurrentiels.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Agri-Futures Nova Scotia, sur d’autres conseils industriels ou sur le PASCAA, veuillez consulter le site suivant : www.agr.gc.ca/pascaa.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires