Agribiotics remportent le Prix aux jeunes entrepreneurs de la BDC pour l’Ontario

Cambridge (Ontario), 19 octobre 2004 – Hannah McIver, 31 ans, et sa soeur Alison, 34 ans, s’y connaissent en matière de croissance puisqu’elles fournissent aux agriculteurs des produits qui aident à stimuler le rendement des cultures. Au début, Alison et Hannah exploitaient une toute petiteentreprise. En seulement sept ans, elles ont réussi à en faire une moyenneentreprise prospère. Cet accomplissement a valu aux copropriétairesd’Agribiotics Inc. de remporter le Prix aux jeunes entrepreneurs 2004 décernépar la Banque de développement du Canada (BDC) pour l’Ontario.

Agribiotics Inc. fabrique et commercialise des inoculants, une technologie biologique qui utilise les rhizobactéries pour accroître le rendement des cultures dans les secteurs agricole et horticole. L’équipe derecherche et de développement de l’entreprise travaille continuellement àaméliorer les produits existants et à mettre au point des technologiesnouvelles et innovatrices pour l’avenir. Hannah a fait des études enbiomédecine tandis qu’Alison, biochimiste de formation, a aussi étudié lafinance. Toutes deux ont grandi à la ferme et se sont familiarisées très tôtavec le secteur de l’agriculture. “Ce que nous savons, nous l’avons appris engrande partie sur le tas pendant notre enfance, explique Alison. Nos parentsdirigeaient une entreprise semblable et quand notre père a pris sa retraite,nous avons décidé de nous lancer sur le marché en y ajoutant notre touchepersonnelle.”

Cette touche comprend une “équipe exceptionnelle”, l’éducation de laclientèle, l’établissement de relations d’affaires solides et la volonté et ladétermination nécessaires pour livrer un produit de qualité. “Dans notreindustrie, l’éducation est primordiale”, explique Hannah. “Nous travaillonsaprès tout avec des produits bactériologiques vivants qui sont appliqués auxsemences en même temps que les traitements antiparasitaires. Les cultivateursdoivent comprendre les raisons pour lesquelles nous soumettons l’usage desinoculants à des restrictions, ajoute Alison. En faisant en sorte que les gensde l’industrie reconnaissent la valeur de nos produits, nous nous assuronsd’avoir encore plus de succès. Nous essayons d’aider les cultivateurs àcomprendre comment tirer le maximum des inoculants, que ce soit les nôtres ouceux de nos concurrents.”

Un hommage aux jeunes talents
Point saillant de la Semaine de la PME, les Prix aux jeunes entrepreneursde la BDC sont décernés pour chaque province et territoire afin de soulignerles réalisations de talentueux jeunes entrepreneurs canadiens dont l’âge variede 19 à 35 ans. Les lauréats et lauréates sont choisis par un comité desélection, à partir de critères tels que la réussite en affaires,l’innovation, la participation à la nouvelle économie, l’engagement social etles résultats au plan de l’exportation. La cérémonie de remise des prix auralieu ce soir, à London, en Ontario, sous le thème “VOUS ETES L’ENERGIE quianime l’économie canadienne, créons une synergie!”.

Une entreprise qui récolte d’excellents résultats
Les soeurs McIver s’entendent pour dire qu’elles ont effectué un virageimportant l’an dernier lorsqu’elles se sont centrées sur les stratégies dedistribution et qu’elles ont fait croître leur entreprise de 30 %. “Nous avonsdécidé de lancer nos propres marques aux Etats-Unis. Cette stratégie s’esttraduite par un changement de partenaires en matière de distribution et par unrisque à court terme pour les ventes.” C’est selon elles ce qui leur a permisde “transformer une petite entreprise réactive en une entreprise capable deprendre son orientation future en main”. Hannah explique : “Le changement dedistributeurs nous a obligées à trouver beaucoup de nouveaux clients, et ce,en un laps de temps très court. Nous avons pris un énorme risque. Mais tousles membres de l’équipe se sont serré les coudes. Ils y ont mis le temps etl’énergie nécessaires et ont cru que nous avions tous les atouts en main pourréussir. Et nous avons effectivement réussi.”

Alison, qui s’occupe de l’exploitation, affirme que l’équiped’Agribiotics est sa plus grande source de fierté. “Nous avons une équipe quicroit de tout coeur en ce que nous faisons, dit-elle. Nous avons acheté il y adix-huit mois environ une petite entreprise située à Montréal. Au moment de larestructuration, presque tous les employés qui y travaillaient ont quittéMontréal avec leur famille pour venir s’installer à Cambridge parce qu’ilsfaisaient totalement confiance à notre organisation. Je crois que cela en dittrès long sur ce que nous avons réussi à bâtir ici.” Hannah, quant à elle, estresponsable du marketing et du développement des affaires. Elle se dit fièredes relations et des amitiés que l’entreprise a développées au fil des ans.”Il y a des gens qui nous encouragent depuis le premier jour, souligne-t-elle.Quand vous arrivez à nouer ce genre de relations en affaires, c’estgénéralement parce que les gens sont intimement convaincus que vous serezcapable de livrer la marchandise. Ces relations ont joué un rôle de premierplan dans la croissance de notre entreprise.” Comme le dit Alison : “Nousavons bâti une entreprise solide en y mettant énormément d’efforts et grâce àun puissant réseau de soutien. Je crois que les gens qui nous observent del’extérieur peuvent voir notre passion et notre motivation.”

“Alison et Hannah incarnent à merveille la nouvelle génération de jeunesentrepreneurs canadiens”, de dire André Bourdeau, président et chef de ladirection par intérim et vice président exécutif, Services financiers etGroupe-conseil de la BDC. “Elles vouent une véritable passion à leur travail.Elles ont su se tailler un créneau innovateur grâce à leur créativité et àleur capacité de penser autrement. Leur ingéniosité, leur engagement et leurenthousiasme sont pour nous tous une source d’inspiration.”

Partenaires de la Semaine de la PME
Cette année, la Banque Laurentienne du Canada, Bell Canada, HP etDiversification de l’économie de l’Ouest Canada sont les partenaires nationauxde la Semaine de la PME. La Chambre de commerce du Canada en est le partenaireprivilégié depuis 1981.

A propos de la BDC
La Banque de développement du Canada est une institution financière quiappartient entièrement au gouvernement du Canada. Elle joue un rôle de chef defile en fournissant des services financiers, d’investissement et deconsultation aux PME canadiennes, et accorde une attention particulière auxentreprises exportatrices et à celles des secteurs de la technologie.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agribiotics inc.
http://www.agribiotics.com/

Banque de développement du Canada (BDC)
http://www.bdc.ca/

Commentaires