Agropur investit en Amérique du Sud

Longueuil (Québec), 8 novembre 2007 – Agropur coopérative, la plus importante coopérative laitière du Canada, et Adecoagro, un chef de file dans la production d’aliments et d’énergie renouvelable, oeuvrant en Argentine, au Brésil et en Uruguay, sont fières d’annoncer qu’elles ont conclu une entente pour former une co-entreprise dans le but de développer de nouvelles activités laitières en Amérique du Sud.

Adecoagro et Agropur partagent toutes deux un lien solide avec laproduction du lait, directement comme producteur dans le cas d’Adecoagro, etpar l’intermédiaire de ses membres dans le cas d’Agropur. En associant leurexpertise similaire et complémentaire, la co-entreprise profitera autant dusavoir-faire commercial et industriel d’Agropur sur les marchés internationauxdu lait que de l’expertise d’Adecoagro au niveau de la production efficace etdurable.

Bien que la co-entreprise entende concentrer d’abord ses efforts enArgentine, son champ d’activités ne se limitera toutefois pas nécessairement àce pays, à plus long terme.

A propos d’Adecoagro
Fondée en 2002, Adecoagro est fortement orientée vers une gestion quitient compte des valeurs. Grâce à des systèmes de production durables, unetechnologie des plus avancées et une diversification du risque, Adecoagroentend devenir le producteur d’éthanol, de lait, de sucre, de céréales, deriz, de coton, de café et de boeuf en Argentine, au Brésil et en Uruguay, dontles coûts sont les plus faibles.

A propos d’Agropur
Fondée en 1938, Agropur coopérative est un chef de file de l’industrielaitière canadienne avec un chiffre d’affaires de 2,3 milliards de dollars.Elle compte quelque 3 939 membres, 4 300 employés, 21 usines ainsi que denombreux centres de distribution à travers le pays. Elle transforme près dedeux milliards de litres de lait par année et offre une impressionnante gammede produits, telles que les marques canadiennes Québon, Oka, Sealtest etNatrel.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agropur
http://www.agropur.com

Commentaires