Aide fédérale pour le Réseau national de la jeunesse rurale

Orillia (Ontario), 3 mai 2003 – L’honorable Andy Mitchell, secrétaire d’État (Développement rural) (Initiative fédérale de développement économique pour le Nord de l’Ontario), a annoncé un investissement de 25 000 $ du Partenariat rural canadien du gouvernement fédéral dans le Réseau national de la jeunesse rurale. M. Mitchell a fait cette annonce à la première Conférence nationale des jeunes des régions rurales.

« Ce soutien permettra la réalisation de la prochaine étape, soit renforcer le réseau et aider les membres à réaliser leurs objectifs », a déclaré M. Mitchell. « Les fonds serviront à recueillir, à compiler et à diffuser des renseignements sur la jeunesse ainsi qu’à planifier des activités pour améliorer les communications avec les jeunes de toutes les régions du Canada et pour faciliter les échanges qu’ils ont entre eux. »

Le Réseau national de la jeunesse rurale est une initiative qui a été annoncée à l’occasion de la Conférence rurale nationale d’avril 2002. Il sert de tribune aux jeunes Canadiens pour apprendre les uns des autres, établir des relations avec leurs pairs dans tout le pays et partager de l’information et des points de vue sur les questions importantes à leurs yeux. Le Réseau comprend actuellement 165 membres âgés de 18 à 29 ans qui représentent les collectivités rurales, éloignées et nordiques du Canada.

Entre autres réalisations importantes du Réseau à ce jour, mentionnons l’élaboration d’un mandat, la production d’un guide des organisations pour la jeunesse rurale et l’établissement de relations avec un certain nombre d’organismes en vue de créer des partenariats. En outre, les membres du Réseau ont contribué à diverses initiatives gouvernementales comme le programme d’innovation du gouvernement du Canada et la Conférence nationale des jeunes des régions rurales.

Les 13 membres du conseil du Réseau, qui représentent tous les territoires et provinces, ont été choisi aujourd’hui dans le cadre de la Conférence nationale des jeunes des régions rurales. Le conseil a également élu ses dirigeants.

L’aide du Partenariat rural canadien permettra au Réseau de poursuivre ses efforts au cours de l’année prochaine.

« De telles initiatives fournissent une base aux jeunes Canadiens des régions rurales pour leur permettre d’échanger leurs points de vue sur des questions importantes », a ajouté M. Mitchell. « Les jeunes ont un rôle décisif à jouer dans la création de l’infrastructure sociale nécessaire à une collectivité dynamique et prospère. En appuyant le Réseau national de la jeunesse rurale, nous appuyons les leaders d’aujourd’hui et de demain. »

Réseau national de la jeunesse rurale
Le Réseau national de la jeunesse rurale a été créé lors de la deuxième Conférence rurale nationale, à Charlottetown, en avril 2002. Depuis sa formation, il sert de forum aux jeunes Canadiens et Canadiennes des collectivités rurales, éloignées et nordiques de tout le pays pour partager de l’information, créer des liens et discuter de leurs priorités et de leurs préoccupations. Le Réseau a récemment produit un guide national des organisations rurales. Le guide est une ressource qui permet aux jeunes Canadiens et Canadiennes d’en apprendre davantage sur les organisations et les organismes au pays qui offrent des programmes et des services à leur intention; le guide contient aussi des renseignements sur la façon de contacter ces organisations et organismes.

Le Réseau national de la jeunesse rurale compte actuellement 165 membres. Le Groupe de discussion en direct de la jeunesse rurale est le principal mécanisme pour accéder au Réseau et pour permettre aux membres de communiquer entre eux et d’échanger de l’information.

Les objectifs à court et à moyen termes du Réseau sont d’offrir des possibilités et des outils appropriés pour permettre aux jeunes des régions rurales d’échanger de l’information, de mettre en commun des expériences et des leçons apprises, ainsi que de recueillir, de compiler et de distribuer de l’information relative aux jeunes, en vue d’améliorer les communications avec les jeunes dans tout le pays. Le Réseau sert également de mécanisme permettant au gouvernement du Canada de fournir de l’information, de solliciter des commentaires et d’encourager activement les jeunes à participer aux initiatives fédérales visant les jeunes.

L’objectif à long terme du Réseau est de participer à l’élaboration des politiques du gouvernement du Canada en offrant la perspective des jeunes sur les politiques, les programmes et les services, et en mettant en oeuvre des initiatives dirigées par des jeunes pour promouvoir une image positive des jeunes et de la vie dans les régions rurales auprès des partenaires et des intervenants de tout le Canada.

Le Réseau national de la jeunesse rurale offre aux jeunes Canadiens et Canadiennes une possibilité d’apprendre les uns des autres, d’établir des relations avec leurs pairs dans tout le pays et de partager de l’information et leurs points de vue sur les questions d’importance pour les jeunes des régions rurales.

Les 13 membres du conseil du Réseau, qui représentent tous les territoires et provinces, sont (d’ouest en est) : Kyle Holland, de la Colombie-Britannique; Jonathan Ferris (co-président), du Yukon; Shawna Wallace, de l’Alberta; Steven Gauthier (trésorier), de la Saskatchewan; Samuel Bruyere, du Manitoba; Jennifer Rooke, des Territoires du Nord-Ouest; Sylvia Ivalu, du Nunavut; Melanie Gorka, de l’Ontario; Stephanie Maynard (porte-parole), du Québec; Amy Higgins (secrétaire), du Nouveau-Brunswick; Colin Dauphinee, de la Nouvelle-Écosse; Dawne Knockwood, de l’Île-du-Prince-Édouard; et Randy Drover de Terre-Neuve-Labrador.

Pour en apprendre davantage sur le Réseau national de la jeunesse rurale et pour devenir membre du Groupe de discussion en direct de la jeunesse rurale, veuillez visiter le site Web du Partenatiat rural canadien.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Partenariat rural canadien
http://www.rural.gc.ca

Commentaires