Aide financière de 120 000 $ pour les pêcheurs d’anguilles

Québec (Québec), 13 février 2007 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Côte-Nord et député de Kamouraska-Témiscouata, M. Claude Béchard, annonce la mise en oeuvre d’un programme d’appui financier destiné à l’ensemble des pêcheurs commerciaux d’anguilles des secteurs situés entre Québec et Rimouski. Cette annonce est faite au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Richmond, M. Yvon Vallières.

Pourvu d’une enveloppe de 120 000 $, ce programme du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) permettra de couvrir une partie des coûts liés à la remise en état des engins de pêche endommagés lors de la tempête de vents survenue les 28 et 29 octobre 2006. Près de 36 pêcheurs des régions du Bas-Saint-Laurent, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches pourraient bénéficier de ce programme.

« En raison des circonstances exceptionnelles que les pêcheurs ont connues et de leur situation financière difficile, je trouvais important de les soutenir afin qu’ils continuent de pratiquer ce métier traditionnel », a précisé le ministre Béchard.

L’aide financière proposée pourra atteindre 70 % des dépenses engagées pour acquérir le matériel nécessaire à la réparation des engins de pêche, soit les filets, les cages d’entrée en filets et les poteaux. Le programme prend en compte le coût de la main-d’oeuvre dans les cas où les travaux de réparation et de fabrication doivent être exécutés par un tiers.

« Cette aide financière exceptionnelle permettra notamment aux entreprises de poursuivre leurs activités qui font partie de l’histoire de l’estuaire du Saint-Laurent », a conclu M. Claude Béchard.

Notons que la baisse importante des débarquements, estimée à près de 60 % au cours des 15 dernières années, a entraîné une diminution importante du nombre de pêcheurs et des revenus provenant de cette activité.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires