Aide financière pour le Deerwood Soil and Water Management Association

Morris (Manitoba), le 7 avril 2000 – Le secrétaire d’État au Développement rural et à l’Initiative fédérale du développement économique dans le Nord de l’Ontario, l’honorable Andy Mitchell, a remis aujourd’hui un chèque de 20 000 dollars à la Deerwood Soil and Water Management Association.







Grâce à l’aide financière, l’association pourra poursuivre ses activités de conservation de l’environnement, notamment la surveillance du transfert de sédiments et de substances nutritives partant de terres agricoles et se déversant dans le lac Winnipeg en passant par le bassin de la rivière Rouge.


M. Mitchell a remis le chèque au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. L’aide financière, qui provient du Programme national de conservation du sol et de l’eau (PNCSE), est destinée aux travaux réalisés par l’association au cours de l’année financière 1999-2000.

« Le gouvernement du Canada se réjouit d’être un partenaire de la Deerwood Soil and Water Management Association, a déclaré M. Mitchell. Cette association illustre à merveille le développement rural en action, c’est-à-dire des gens d’ici qui créent une organisation efficace, qui cernent les principaux problèmes de leur région et qui mettent au point des stratégies, des programmes et des partenariats pour atteindre leurs objectifs. »

« Le gouvernement du Canada, par l’entremise de l’Administration du rétablissement agricole des Prairies (ARAP), a déjà eu l’occasion de travailler en étroite collaboration avec la Deerwood en lui accordant une aide financière et technique destinée à des projets de conservation, a indiqué M. Vanclief. Je tiens à féliciter cette association pour sa vision et son engagement mais surtout pour sa réussite en termes de promotion et d’application de pratiques de gestion des terres durables dans la région. »

Grâce à l’aide financière, l’association pourra poursuivre ses activités de conservation de l’environnement, notamment la surveillance du transfert de sédiments et de substances nutritives partant de terres agricoles et se déversant dans le lac Winnipeg en passant par le bassin de la rivière Rouge. Par ailleurs, l’association pourra poursuivre ses évaluations des petits bassins hydrographiques de prairies, compiler des données sur le devenir des pesticides, leur mobilité et leur persistance dans l’air, les précipitations et les eaux de surface, et mettre à jour son site Web.

« La Deerwood Soil and Water Management Association apprécie l’aide accordée par le gouvernement fédéral, car elle nous permet de poursuivre nos travaux dans le domaine de l’agriculture durable, a ajouté le président de l’association, M. Les McEwen. L’ARAP est l’un des nombreux partenaires sur lesquels nous comptons pour nous aider à trouver des solutions locales en matière de durabilité. La contribution financière que nous avons reçue par le truchement du PNCSE nous a permis d’en arriver à des résultats concrets qui améliorent nos capacités à pratiquer l’agriculture de façon respectueuse de l’environnement. »

Le PNCSE est un programme de 10 millions de dollars visant à appuyer la Stratégie pour un environnement durable d’Agriculture et Agroalimentaire Canada — Agriculture en harmonie avec la nature : stratégie pour un environnement agricole et agroalimentaire durable au Canada. Les fonds du PNCSE proviennent du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural, programme de 60 millions de dollars par année.

Le PNCSE vise à encourager l’adoption de bonnes pratiques de gestion des sols afin d’en maximiser les avantages pour l’ensemble de la population et d’en assurer la productivité à long terme, dans les limites de nos moyens économiques et de la capacité des sols.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires