Aide pour le développement agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Alma (Québec), 11 février 2003 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, et le secrétaire d’État au Renouvellement de la Fonction publique et délégué régional du Saguenay–Lac–Saint–Jean, M. Stéphane Bédard, ont annoncé la signature d’une entente spécifique de plus de deux millions de dollars visant à favoriser le développement agroalimentaire au Saguenay–Lac–Saint–Jean.

Le ministre Arseneau a tenu à souligner les efforts de mobilisation et de concertation déployés par tous les acteurs concernés : « Je sais que la fermeture de l’usine Agropur de Chambord a été pour vous très difficile, mais vous avez l’habitude, au Saguenay–Lac–Saint–Jean, de retomber rapidement sur vos pieds. Nous en avons la preuve ici, avec la conclusion de l’entente spécifique de régionalisation sur le développement agroalimentaire que nous annonçons aujourd’hui.»

Cette entente d’une durée de cinq ans traduit la volonté gouvernementale de doter la région des outils nécessaires pour favoriser la concertation et assurer le développement de l’agroalimentaire, notamment dans les activités entreprises par la Table agroalimentaire du Saguenay–Lac–Saint–Jean. De façon générale, l’entente spécifique vise à appuyer les activités de production, de transformation, de distribution, de formation spécialisée et de recherche–développement agricole. Elle a été élaborée par les intervenants régionaux du milieu agricole et correspond aux besoins et aux priorités énoncés par les gens d’ici.

L’entente prévoit des investissements de plus de 2 000 000 $, et l’aide gouvernementale s’élève à 1 493 545 $. La contribution du MAPAQ à cette entente s’élève à 140 000 $ par année pour une contribution totale de 700 000 $. Cette somme servira à embaucher un agent de développement à l’UPA et deux autres à la Société des fabricants régionaux de même qu’à assurer le fonctionnement de la Table agroalimentaire.

La concertation qui a permis la conclusion de cette entente est majeure puisque celle–ci compte16 signataires :

  • le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ);
  • le ministère des Régions (MREG);
  • le ministère des Finances, de l’Économie et de la Recherche (MFER–RT);
  • le ministère de l’Industrie et du Commerce (MFER–IC);
  • Emploi–Québec;
  • le Conseil régional de concertation et de développement du Saguenay–Lac–Saint–Jean (CRCD);
  • la Table agroalimentaire du Saguenay–Lac–Saint–Jean (Table);
  • la Fédération de l’UPA du Saguenay–Lac–Saint–Jean (UPA);
  • le Centre de recherche et de développement en agriculture (CRDA)
  • la Société des fabricants régionaux (SFR)
  • les quatre MRC : Lac–Saint–Jean–Est; Maria–Chapdelaine, Domaine–du–Roy, Fjord–du–Saguenay
  • et la Ville de Saguenay.

« Le CRCD est fier d’apporter sa contribution et son soutien au développement d’un secteur névralgique de notre activité économique régionale. L’intensification de la recherche–développement et de l’innovation, les efforts accrus en matière de commercialisation et un accent marqué sur une plus grande diversification de notre production agroalimentaire s’inscrivent parfaitement dans la stratégie globale de développement du Saguenay–Lac–Saint–Jean », a déclaré M. Réjean Bergeron, président du CRCD.

« Non seulement elle constitue une des ententes spécifiques les plus importantes pour ce qui est de l’investissement financier, mais, en plus, elle se distingue des ententes spécifiques des autres régions par le lien qui y est établi entre chacun des maillons de la chaîne alimentaire. De la terre à la table, les partenaires du secteur agroalimentaire régional sont tous interpellés afin de renforcer conjointement leur position sur les différents marchés », a indiqué le député de Chicoutimi et délégué régional du Saguenay–Lac–Saint–Jean, M. Stéphane Bédard.

La Table agroalimentaire du Saguenay–Lac–Saint–Jean est mandatée pour la mise en oeuvre de cette entente qui prend effet à la date de sa signature et se terminera le 31 mars 2007.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Centre de recherche et de développement en agriculture (CRDA)
http://www.crda.qc.ca/

Emploi–Québec
http://emploiquebec.net/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Ministère de l’Industrie et du Commerce
http://www.mic.gouv.qc.ca/index.html

Ministère des finances du Québec
http://www.finances.gouv.qc.ca/

Ministère des régions
http://www.sdr.gouv.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires