Animaux de réforme : programme d’aide provincial

Québec (Québec), le 27 novembre 2003 – La ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Mme Françoise Gauthier, annonce son programme d’aide destiné aux entreprises de production bovine et laitière devant écouler des animaux de réforme . Ce programme québécois de 13,3 millions de dollars auxquels s’ajoutent 14,4 millions du gouvernement fédéral porte à 27,7 millions de dollars l’aide des deux gouvernements aux producteurs qui sont aux prises avec les conséquences de la crise de la vache folle.

Le programme annoncé répond plus efficacement aux besoins des producteurs québécois. Il est composé de 9 millions de dollars, qui représentent 40 % du programme fédéral, auxquels sont ajoutés 4,3 millions, montant équivalant à 40 % de la partie non couverte par le gouvernement canadien pour les animaux laitiers. L’aide provinciale est donc mieux adaptée aux réalités de l’industrie du Québec et permet d’atteindre un plus grand niveau de flexibilité.

« En additionnant les contributions fédérale et provinciale, les producteurs recevront un soutien de près de 27,7 millions de dollars. Cette somme représente une contribution substantielle dans l’économie du Québec et est un coup de pouce important qui assurera le maintien d’entreprises ayant connu des difficultés financières au cours des derniers mois », a affirmé Mme Gauthier.

Alors que les États-Unis ont levé partiellement l’embargo sur la viande bovine importée du Canada, celui-ci demeure total pour les vaches de réforme, ce qui a entraîné une chute importante des prix depuis le début de la crise déclenchée le 20 mai dernier.

En vertu des deux programmes, les producteurs bénéficieront donc d’une aide de 255 $ pour chaque animal. L’administration du programme québécois et du programme fédéral est confiée à La Financière agricole du Québec. Ces programmes s’appliquent aux animaux de réforme vendus et abattus entre le 1er septembre 2003 et le 31 décembre 2004.

« Dans le contexte budgétaire actuel, ce programme de soutien de 13,3 millions représente un effort considérable de la part du gouvernement du Québec et témoigne de l’appui indéfectible de notre gouvernement à l’industrie agroalimentaire québécoise », a déclaré Mme Gauthier.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires