Appui financier de 301 435 $ à la Ferme la Rose des Vents

Mont-Laurier (Québec), 13 décembre 2005 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, est heureux d’annoncer l’attribution d’un appui financier de 301 435 $ à la Ferme La Rose des Vents SENC de Mont-Laurier pour la mise en service d’un atelier de découpe et de transformation de viande de volailles et de différentes autres espèces animales.

La construction de cet atelier et l’achat d’équipement ont nécessité des investissements de plus de 450 000 $, dont une subvention de 151 435 $ du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et un prêt de 150 000 $ de La Financière agricole du Québec. Ces investissements permettront aux propriétaires de l’entreprise de découper et de transformer les viandes de leur propre élevage, soit le poulet et le boeuf. Ils serviront également à transformer à forfait d’autres types de viandes provenant d’élevages de la région comme l’agneau, les petites volailles, le porc, les élevages exotiques, etc. Cet atelier de transformation contribuera ainsi à faciliter la mise en marché de plusieurs types de viande produite localement.

« La réalisation de ce projet aura des retombées favorables sur la rentabilité de l’entreprise et la création d’emplois. En misant sur la diversification de même que sur les produits à valeur ajoutée, notre objectif est de mettre à profit les forces des régions dans le domaine bioalimentaire afin de favoriser leur prospérité », a souligné le ministre Lessard.

M. Jean-Guy Lacelle et Mme Diane Aubin, propriétaires de la Ferme La Rose des Vents, prévoient transformer toute leur production de volailles et de jeunes bovins. Ces animaux seront vendus soit en carcasse entière soit découpés, ou encore utilisés pour fabriquer des produits variés tels que de la viande marinée ou fumée, des saucisses, de la charcuterie, des plats cuisinés, etc. L’entreprise est engagée dans la production de volailles depuis 1984 et possède une très bonne expertise tant dans la production que dans la commercialisation de ses produits.

La subvention provient du Programme d’appui à la diversification et à la transformation en agriculture et en agroalimentaire dans les régions-ressources et dans des territoires ciblés 2002-2006. Géré par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ce programme vise à soutenir la diversification de l’agriculture et la modernisation des abattoirs ainsi qu’à appuyer la transformation et la valorisation des produits agricoles.

L’industrie agroalimentaire joue un rôle important dans l’activité économique des Laurentides puisqu’elle y génère plus de 26 000 emplois. Dans cette région, la transformation des aliments et des boissons a connu une progression très rapide entre 1996 et 2002. En effet, le PIB associé à ce secteur est passé de 50 à 260 millions de dollars en six ans, ce qui représente une augmentation de 420 %. Au cours de la même période, l’augmentation du PIB de ce secteur pour l’ensemble du Québec a été de 69,3 %.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires