Appui pour la politique d’intégration des jeunes en agriculture

Québec, le 22 juin 2000 – Le MAPAQ a annoncé l’octroi d’une somme d’un million de dollars afin d’actualiser la politique d’intégration des jeunes en agriculture. Cette opération jeunesse s’inscrit dans le cadre du suivi du Sommet du Québec et de la jeunesse, lequel s’est tenu en février dernier.







La somme ainsi octroyée servira, entre autres, à moderniser le « coffre d’outils » offert aux jeunes qui désirent s’établir en agriculture, afin que leur projet d’établissement soit non seulement possible, mais aussi durable.


La somme ainsi octroyée servira, entre autres, à moderniser le « coffre d’outils » offert aux jeunes qui désirent s’établir en agriculture, afin que leur projet d’établissement soit non seulement possible, mais aussi durable. Quatre cibles d’intervention ont été définies afin de favoriser la pérennité de l’établissement des jeunes en agriculture, soit :


  • la formation;
  • l’accès à la propriété;
  • l’encadrement technique et professionnel;
  • la valorisation et la promotion de la profession agricole auprès des jeunes.

Une opération intégrée pour soutenir les jeunes

Plusieurs mesures existent déjà afin de soutenir l’intégration des jeunes en agriculture. Toutefois, cette intégration ne se fait pas sans contraintes et difficultés importantes. La présente opération jeunesse permettra de bien comprendre les besoins actuels des jeunes, de manière à se doter d’une vision globale de l’établissement en agriculture.

À cette fin, différents types d’outils et activités relatifs à l’intégration des jeunes en agriculture sont retenus, par exemple :


  • des outils d’information et de communication portant sur des thématiques liées à l’établissement des jeunes en agriculture;
  • des projets de recherche sur des problématiques aussi liées à l’établissement des jeunes en agriculture;
  • des activités de valorisation et de vulgarisation de la profession d’agricultrice et d’agriculteur auprès des jeunes, etc.

« Le montant alloué par le gouvernement du Québec sera géré conjointement par les représentants de la Fédération de la relève agricole du Québec, du MAPAQ, ainsi que d’autres intervenants intéressés par la problématique de la relève agricole. De plus, la formule de gestion conjointe du fonds permettra une participation active et directe des jeunes en regard des actions prioritaires à entreprendre », a indiqué le ministre Trudel.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires