Attention à la maladie de Lyme!

La maladie de Lyme a fait de tel progrès dans le sud du Québec que les autorités publiques ont jugé bon de rappeler l’importance de se protéger des insectes durant l’été, particulièrement en ce qui a trait aux travailleurs ouvrant à l’extérieur.

La maladie de Lyme se transmet par la piqure de la tique à pattes noires qui se déplace en s’accrochant un animal hôte. Les tiques affectionnent surtout les chevreuils mais peuvent aussi se retrouver sur tous les petits mammifères, les animaux domestiques et l’humain.

L’an dernier, 140 cas ont été rapportés au Québec dont 74 en Montérégie. En 2012, le nombre de cas se chiffrait à 74 pour la province et 17 en Montérégie.

La population dans la région est toutefois de 1,5 million d’habitant et 10% des tiques sont porteuses de la bactérie Borrelia burgdorferi causant la maladie. Le fait de retirer la tique peut empêcher de la transmettre puisque la piqûre doit durer plus de 24 heures pour être transmise.

La maladie n’est toutefois pas à prendre à la légère. Les conséquences peuvent être sérieuses à plus long terme et peuvent atteindre des nerfs et causer une méningite ou des troubles du rythme cardiaque.

Les premiers symptômes de la maladie de Lyme se caractérisent par une importante rougeur de la peau de plus de 5 centimètres autour du lieu de la piqûre. Dans les premières semaines, les personnes affectées pourraient ressentir de la fièvre, de la fatigue ou des douleurs musculaires, mais ces symptômes peuvent également être absents. Elle se traite avec des antibiotiques réguliers.

Il est donc recommander à toute personne travaillant à l’extérieur ou qui se prêtent à des activités récréatives d’utiliser un chasse-moustiques contenant du DEET, en plus de vêtements longs, un chapeau et des souliers fermés.

La tique à pattes noires se retrouve normalement dans les herbes hautes, les arbustes et les broussailles, dans la forêt et les terrains non entretenus ou en friche et pratiquement jamais dans les terrains entretenus ou dégagés.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Céline Normandin's recent articles

Commentaires