Bové se réjouit de l’échec de Cancun et appelle à un moratoire

Paris (France), 15 septembre 2003 – José Bové s’est réjoui de l’échec des négociations de l’OMC à Cancun, au Mexique, et a plaidé en faveur d’un moratoire sur l’agriculture, les services et les règles d’investissement, afin de procéder à un bilan.

« C’est un échec. C’est ce que nous souhaitions depuis le début. Nous sommes très satisfaits », a dit à Reuters le leader de la Confédération paysanne pour qui ce dénouement n’est pas une surprise « tellement les intérêts de chacun étaient opposés ».

Pour José Bové, un moratoire s’impose afin de faire un « bilan et (de) reprendre à zéro ».

La Conférence de Cancun sur le commerce international s’est achevée dimanche sur un échec, les pays riches et les pays pauvres n’étant pas parvenus à surmonter leurs divisions allant de l’agriculture aux nouvelles réglementations du commerce.

Source : Reuters

Commentaires