CAAAQ : “Une occasion ratée de responsabiliser l’industrie agroalimentaire à l’égard de l’épidémie d’obésité et des problèmes reliés au poids.” – Coalition Poids

Montréal (Québec), 12 février 2008 – La Coalition québécoise sur laproblématique du poids estime que la Commission sur l’avenir de l’agricultureet de l’agroalimentaire québécois a ratée une belle occasion deresponsabiliser l’industrie agroalimentaire à l’égard de l’offre alimentaire,dans un contexte d’épidémie d’obésité. « Aucune recommandation ne s’intéresseclairement à la pression commerciale exercée sur les enfants par l’industrieagroalimentaire malgré le fait que l’Organisation mondiale de la santéconsidère le marketing intense d’aliments comme étant un des facteurs liés àl’épidémie d’obésité » déplore Martine Painchaud, la porte-parole de laCoalition québécoise sur la problématique du poids.

Madame Painchaud a rappelé que les experts en santé publique sontunanimes pour dire qu’une croissance aussi rapide de l’obésité ne peuts’expliquer simplement par des facteurs individuels, un manque de disciplineou d’information. « Nous sommes confrontés quotidiennement à une forte pressioncommerciale destinée à mousser la vente et la consommation de produits àfaible valeur nutritive », a-t-elle souligné.

La Coalition Poids se félicite du fait que la Commission reconnaisse l’épidémie d’obésité comme une véritable crise de santé publique. Elle déplorecependant que les commissaires ne reconnaissent pas le lien établi entrel’épidémie d’obésité et le marketing de l’industrie agroalimentaire, quiinfluence directement les préférences et les comportements alimentaires desenfants. « Il aurait suffi que la Commission exige de toute l’industrieagroalimentaire, en particulier dans ses pratiques de communication-marketing,qu’elle respecte la lettre et l’esprit de la Loi sur la protection duconsommateur qui interdit toute publicité commerciale destinée aux enfants.Sur cet aspect, le rapport de la Commission est définitivement une belleoccasion ratée pour que l’industrie agroalimentaire s’inscrive enfin dans levaste consensus social concernant la publicité et les enfants », a conclu laporte-parole de la Coalition Poids, Martine Painchaud.

À propose de Coalition Poids
Créée au cours du printemps 2006, la Coalition Poids compte plus d’unesoixantaine de partenaires dont l’Union des municipalités du Québec,l’Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux,l’Université de Sherbrooke et la Fondation des maladies du coeur du Québec.Elle vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard desproblèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteursstratégiques (agroalimentaire, socioculturel et environnement bâti) pourfavoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et laprévention des problèmes de poids. On peut obtenir le mémoire présenté par laCoalition Poids en téléphonant au 514 844-0375 ou en visitant le site Internet de la Coalition.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Coalition québécoise sur la problématique du poids
http://www.cqpp.qc.ca

Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois (CAAAQ)
http://www.caaaq.gouv.qc.ca/

Commentaires