Capital Financière agricole investit 300 000 $ dans MicroBrasserie Charlevoix

Lévis (Québec), 30 avril 2008 – Capital Financière agricole inc. est fière d’annoncer une entente de partenariat de l’ordre de 300 000 $ avec MicroBrasserie Charlevoix, une entreprise spécialisée dans la production de deux gammes de bières québécoises.

MicroBrasserie Charlevoix a vu le jour en 1998. L’investissement deCapital Financière agricole et d’autres partenaires financiers permettra àl’entreprise de se doter, notamment, d’une nouvelle usine d’une superficie de7 000 pi2. L’entreprise fera également l’acquisition de nouveaux équipementsde brassage, de fermentation et d’embouteillage.

« Les défis sont nombreux pour les entreprises du milieu de la fabricationde boissons alcoolisées d’approche artisanale qui souhaitent poursuivre leurdéveloppement et consolider leur position sur les différents marchés. Legouvernement appuie leurs efforts pour accroître leur productivité et leurcompétitivité, car ces entreprises contribuent de façon importante audynamisme de l’économie de nos régions et à la création d’emplois de qualité »,a souligné le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation duQuébec, et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches et duCentre-du-Québec, M. Laurent Lessard.

Le président du conseil d’administration de Capital Financière agricoleet président-directeur général de La Financière agricole du Québec, M. JacquesBrind’Amour, a rappelé que « cet investissement démontre, encore une fois, lerôle structurant de Capital Financière agricole et confirme son statut departenaire d’action dans le secteur agroalimentaire. Cet investissement de300 000 $ dans MicroBrasserie Charlevoix s’avère une occasion privilégiée desoutenir le développement d’une jeune entreprise québécoise dynamique etprometteuse ».

Capital Financière agricole a été mise sur pied à la suite du Forum surl’agriculture et l’agroalimentaire québécois tenu en octobre 2001. Elledispose de capital de risque pour soutenir des projets structurants etrentables dans le secteur agricole et agroalimentaire. Elle désire intervenirprincipalement dans des projets de transformation et de commercialisation deproduits alimentaires qui contribueront à augmenter les débouchés pour nosproduits agricoles. Elle peut également intervenir dans des projets en amontdu secteur primaire et dans le domaine agricole.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La Financière agricole du Québec
http://www.financiereagricole.qc.ca

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires