Centre-du-Québec : caractérisation de milieux humides forestiers

Victoriaville (Québec), 19 juin 2006 – Pour une troisième année consécutive, le Centre de recherche et d’éducation à l’environnement régional (CRÉER) poursuit un projet de sensibilisation des propriétaires de milieux humides forestiers dans la région du Centre-du-Québec. Le projet consiste en la caractérisation de milieux humides forestiers situés en terrain privés. Le personnel du CRÉER transmet par la suite les informations aux propriétaires dans le but de les sensibiliser à la conservation et à la protection de ces écosystèmes sensibles.

Cette année encore, le CRÉER prévoit intervenir auprès des propriétaires d’une vingtaine de milieux humides sélectionnés selon la biodiversité qu’ils renferment, leur potentiel pour accueillir la sauvagine, la menace qui les guette et la présence d’espèces rares de plantes ou d’animaux. En 2004 et en 2005, ce projet a permis d’obtenir la signature volontaire de déclarations d’intention de conservation et de protection de plusieurs milieux humides. Au moins trente déclarations sont signées chaque année. La Ville de Victoriaville fait partie du nombre de ces signatures. Si des propriétaires de la région du Centre-du-Québec se sentent interpellés, il leur est possible de contacter le CRÉER et de recevoir la visite d’Audrey Lachance, qui réalisera un inventaire sur place.

Le projet est rendu possible grâce à la participation de :

  • La Fondation de la Faune du Québec
  • Le Plan nord-américain de gestion de la sauvagine
  • Habitat faunique Canada
  • Le Programme d’intendance de l’habitat des espèces en péril d’Environnement Canada
  • La conférence régionale des élus du Centre-du-Québec
  • La Société sylvicole des Bois-Francs
  • L’Agence forestière des Bois-Francs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Centre de recherche et d’éducation à l’environnement régional (CRÉER)
http://www.creer.qc.ca/

Commentaires