Ligne de temps

Cette semaine, on trouve des solutions

Des solutions existent, même aux problèmes qui semblent le plus insolubles et difficiles. C’est en quelque sorte le message que lance les différents organismes qui s’associent à la Semaine nationale de prévention du suicide qui se déroule du 4 au 10 février.

C’est un fait reconnu, la détresse psychologique est courante en milieu agricole en raison de la nature du travail et de ses contraintes. L’UPA de la Chaudière-Appalaches a lancé une initiative avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches. Ils ont préparé deux capsules vidéo avec le conteur et conférencier Martin Savoie. Ce derneir est également un professionnel du domaine agricole sensibilisé à la santé psychologique des producteurs et productrices agricoles, en plus d’agir comme sentinelle agricole.

Dans ces deux vidéos, M. Savoie sensibilise les gens à l’importance à demander de l’aide ainsi que du réseau de sentinelles. Un geste qu’il décrit comme courageux et bénéfique à tous, au principal intéressé comme pour l’entourage proche. Il ajoute que s’il avait pu référer un de ses clients, cette histoire aurait pu connaître une fin plus heureuse.

Demandez de l'aide

Du 4 au 10 février 2018, c'est la 28e Semaine nationale de prévention du suicide sous le thème «Parler du suicide sauve des vies!». Cette première de deux capsules a été produite par le CISSS de Chaudière-Appalaches en collaboration avec la Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches.Communiqué complet ici: http://bit.ly/2DNm4qc

Posted by Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches on Tuesday, January 30, 2018

 

 

Les sentinelles sont formées pour repérer, guider et diriger rapidement la personne en détresse ou à risque suicidaire vers les ressources appropriées. « On peut comparer les sentinelles à des personnes qui exercent un rôle de vigie auprès de leurs collègues et qui sont en mesure de donner les premiers soins pour ensuite référer vers les ressources appropriées si nécessaire. Ce sont définitivement des personnes essentielles qui peuvent jouer un rôle de premier plan et faire une différence », ajoute M. Mario Sirois, directeur adjoint, Santé mentale et dépendance au CISSS de Chaudière-Appalaches.

L’UPA de la Chaudière-Appalaches rappelle que des ressources sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Le 1 866 APPELLE (277-3553) demeure le numéro à joindre si vous ou l’un de vos proches vivez de la détresse psychologique ou des pensées suicidaires.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires