DERNIÈRE INFOLETTRE

Chute du prix du porc aux États-Unis

Les éleveurs de porcs américains se sont si bien remis de l’épidémie de diarrhée porcine (DEP) qui a frappé les porcheries du pays que les prix de la viande reculent sans cesse devant l’abondance de porc. Après avoir connu une mortalité importante des porcelets, les nouveaux vaccins contre la DEP se sont avérés efficaces et ont permis de renouveler le cheptel porcin. Ces animaux sont maintenant prêts à prendre la direction de l’abattoir. Plusieurs éleveurs ont aussi attendus avant d’envoyer leur porc à l’abattoir avec pour conséquence des animaux plus lourds.

Depuis le début de l’année, le prix du porc a donc reculé de 13%. Les contrats à terme pour le mois de février avait reculé vendredi dernier jusqu’à 65,550 $US à la bourse de Chicago. Le prix de la livre avait atteint un sommet de tout les temps à 1,33875 $US en juillet 2014.

Avec la hausse des prix l’année dernière, plusieurs éleveurs se sont empressés d’augmenter leur production. Les porcelets issus de ces efforts arrivent maintenant à maturité. Selon le département américain de l’Agriculture, le nombre de porcelets s’élevait à 2,32 millions, une hausse de 4,2% par rapport à la même date l’an dernier. Le gouvernement estime aussi que la production devrait augmenter de 4,6% en 2015 pour un record de 23,9 milliards de livres de viande de porc.

D’autre part, les exportations de porc américain ont diminué de 18% en novembre 2014 en comparaison avec novembre 2013.

Avec cette abondance de viande sur les marchés, les experts tablent sur une stabilisation des prix aux environs de 0,65$US la livre.

 

Source: Wall Street Journal

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires