Claude Béchard rend hommage à Joseph-Adélard Godbout

La Pocatière (Québec), 9 octobre 2009 – À l’occasion du 150e anniversaire de l’enseignement agricole au Canada, M. Claude Béchard, député de Kamouraska-Témiscouata, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Réforme des institutions démocratiques, leader adjoint du gouvernement et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec la Commission de toponymie du Québec, a rendu hommage à l’une des figures marquantes du milieu agricole québécois, en procédant à l’officialisation du toponyme Pavillon Adélard-Godbout pour désigner le bâtiment principal de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), campus de La Pocatière, situé au 401, rue Poiré, à La Pocatière.

« Cet hommage me tient à coeur tout particulièrement, car au-delà de l’homme politique se trouve un homme qui, tout au long de sa vie, a travaillé pour l’avancement de l’agriculture et le développement du monde rural. Adélard Godbout croyait plus que quiconque à l’importance de former les agriculteurs du Québec de demain et de les préparer à faire face aux défis qui les attendent. La désignation de ce pavillon rappelle à nos mémoires et à nos cours l’ouvre de ce grand homme », a dit le ministre Claude Béchard.

C’est son engagement dans le milieu agricole qui, selon ses propres dires, combla le plus Adélard Godbout : « Je ne crains pas de dire que les plus belles années de ma vie, je les ai passées à l’École d’agriculture de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et, si je suis actuellement dans la politique, si j’y occupe un poste beaucoup trop élevé, je le dois à cette institution plus qu’à toute autre. »

En dévoilant aujourd’hui un certificat de désignation toponymique, le gouvernement du Québec a voulu exprimer son admiration et sa reconnaissance à Adélard Godbout pour son engagement dans la formation des agriculteurs et dans le développement de l’agriculture au Québec.

La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, a fait savoir que « cet hommage toponymique rendu aujourd’hui à Adélard Godbout par la Commission de toponymie est un juste retour des choses, car c’est lui qui, en juin 1941, alors qu’il était premier ministre, a nommé un secrétaire pour veiller sur le patrimoine toponymique du Québec ».

« Un buste de bronze d’Adélard Godbout accueille déjà les visiteurs du Pavillon depuis 2001 et témoigne de l’héritage important que cet homme a légué à notre institution. C’est donc un grand honneur pour nous et un beau moment de notre histoire de voir le bâtiment principal du campus de La Pocatière être nommé Pavillon Adélard-Godbout. Cela sera certainement une source de fierté et d’inspiration pour les élèves et le personnel de l’ITA », a conclu le directeur général de l’Institut, M. André Simard.

Notes biographiques de M. Joseph-Adélard GodboutFils de cultivateur, né à Saint-Éloi le 24 septembre 1892, Joseph-Adélard Godbout étudie à l’École d’agriculture de Sainte-Anne-de-la-Pocatière avant d’y enseigner, de 1918 à 1930. De 1922 à 1925, il assume également la fonction d’agronome, dans le comté de L’Islet, pour le ministère de l’Agriculture et, en 1931, il devient lui-même propriétaire d’une ferme à Frelighsburg.

Sa carrière politique prend son envol en 1929. Député libéral dans la circonscription électorale provinciale de L’Islet jusqu’en 1936 puis de 1939 à 1948, il est nommé ministre de l’Agriculture, dans le cabinet de Louis-Alexandre Taschereau, poste qu’il occupera de 1930 à 1936. Au mois de juin 1936, Adélard Godbout succède à Louis-Alexandre Taschereau et devient le 15e premier ministre du Québec. Il est défait le 17 août de la même année, mais reprend le poste de premier ministre, qu’il conserve de 1939 à 1944. Au cours de cette période, il cumule les fonctions de président du Conseil exécutif et de ministre de l’Agriculture. Adélard Godbout occupera aussi les fonctions de ministre de la Colonisation. Il sera nommé sénateur en 1949.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut de technologie agroalimentaire, campus de La Pocatière
http://www.ita.qc.ca

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires