CNH communique ses résultats du troisième trimestre

Lake Forest (Illinois), 24 octobre 2002 – CNH Global N.V. (CNH à la Bourse de New York) a communiqué des produits d’exploitation consolidés de 2,252 milliards $ pour le troisième trimestre, comparativement à des produits de 2,159 milliards $ inscrits à la période correspondante de l’exercice précédent. Après avoir été ajustés pour tenir compte des
répercussions des acquisitions et du taux de change favorable, les produits
d’exploitation ont chuté de 3 % ce trimestre en raison d’une baisse du chiffre

d’affaires de la machinerie de chantier.

Au troisième trimestre, CNH a déclaré une perte de 58 millions $ avant
les charges de réorganisation, ce qui se compare à une perte de 81 millions $
inscrite au troisième trimestre 2001, avant les charges de réorganisation et
l’amortissement de l’écart d’acquisition. La perte par action s’est chiffrée à
0,10 $ pour le troisième trimestre 2002, inclusion faite des coûts de
réorganisation établis à 0,01 $ l’action.

Pour les neuf premiers mois de 2002, les produits d’exploitation
consolidés se sont élevés à 7,354 milliards $ comparativement aux produits de
7,302 milliards $ enregistrés en 2001. La contribution des acquisitions
s’élevait à environ 225 millions $ dans les neuf premiers mois de 2002; les
répercussions du taux de change en cumul annuel jusqu’à ce jour sont
négligeables. Pour les neuf premiers mois de 2002, la perte nette de la
Société avant la réorganisation se chiffrait à 59 millions $, comparativement

à une perte nette de 93 millions $ inscrite avant la réorganisation et
l’amortissement de la survaleur pour la période correspondante de 2001.

« Le déclin persistant du secteur de la machinerie de chantier n’a pas
refroidi notre volonté de consolider notre bilan ou d’investir pour l’avenir »,
a déclaré Paolo Monferino, président et chef de la direction de CNH. « Grâce à
des stratégies concertées de réduction du fonds de roulement, nos activités
liées au matériel ont généré des rentrées nettes de 223 millions $ tirées des
activités au dernier trimestre. Depuis la fusion, notre programme
d’amélioration du bénéfice a contribué plus de 500 millions $ à nos résultats
d’exploitation, ce qui nous permettra d’atteindre notre cible d’amélioration
du bénéfice de 850 millions $ d’ici 2005. »

« En dépit de la conjoncture actuelle, nous n’avons jamais cessé de penser
à l’avenir. Nos nouvelles acquisitions, soit les activités Kobelco en Amérique
du Nord et en Europe ainsi que Shanghai Tractor en Chine, sont rentables et
démontrent une croissance réelle dans leurs marchés respectifs. Les nouveaux
produits que nous avons lancé en Amérique du Nord et en Europe ont été bien
reçus et devraient prendre de plus en plus d’importance dans notre bénéfice
d’exploitation des prochains mois. »

Ventes de matériel agricole
Les produits d’exploitation tirés des ventes de matériel agricole ont
totalisé 1,429 milliard $, soit une hausse de 4 % comparativement aux produits
de 1,374 milliard $ inscrits au troisième trimestre 2001. Exclusion faite des
répercussions des acquisitions et des taux de change favorables, les produits
d’exploitation demeurent inchangés par rapport aux niveaux de 2001.

A l’échelle mondiale, les ventes sectorielles du matériel agricole pour
le troisième trimestre ont progressé par rapport aux niveaux de 2001 dans tous
les marchés principaux. Les pourcentages de hausse les plus importants
proviennent du Brésil et des marchés en voie de développement. Cependant, en
Amérique du Nord, les ventes sectorielles des moissonneuses-batteuses et des
tracteurs à haute puissance de traction ont fléchi.

Les ventes au détail mondiales du matériel agricole de CNH ont augmenté
de manière non négligeable au cours de ce trimestre. Les hausses les plus
importantes proviennent du Brésil et de l’Asie. En Europe de l’Ouest, les
ventes de moissonneuses-batteuses ont considérablement augmenté, tandis que
les ventes de tracteurs ont légèrement chuté en raison d’une disponibilité
limitée des nouveaux modèles lancés à la fin du deuxième trimestre. En
Amérique du Nord, les ventes de moissonneuses-batteuses ont faibli, tout comme
le secteur, et les ventes de tracteurs à haute puissance de traction ont été
influencées par les mesures prises par la Société pour limiter sa
vulnérabilité face aux risques inhérents aux activités de location-
exploitation. Au cours de ce trimestre, CNH a réalisé une production
inférieure de 5 % à la demande de détail.

Ventes de machinerie de chantier
Au cours du troisième trimestre, les produits d’exploitation pour la
machinerie de chantier ont totalisé 670 millions $, soit une hausse de 5 %
comparativement aux produits de 637 millions $ inscrits à l’exercice
précédent. Exclusion faite des acquisitions et des répercussions des taux de
change favorables, les produits d’exploitation ont reculé de 10 %. Au
troisième trimestre, les ventes sectorielles de la machinerie lourde et légère
ont baissé considérablement en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest, mais
ont augmenté en Amérique latine et en Asie. Les ventes à la pièce de matériel
lourd de CNH ont suivi la tendance du secteur en Amérique et en Asie, mais ont
augmenté en Europe. Les ventes au détail de matériel léger de CNH se sont
raffermies en Europe et en Asie, mais ont faibli en Amérique. Au cours de ce
trimestre, CNH a réduit ses stocks et ceux de ses concessionnaires, pour une
production inférieure de 5 % à la demande de détail.

Rendement des activités liées au matériel au troisième trimestre
Le chiffre d’affaires net du matériel a grimpé à 2,099 milliards $,
comparativement à 2,011 milliards $ pour la même période en 2001.

Au cours du troisième trimestre, les frais des régimes médicaux et de
retraite ont augmenté de 22 millions $, ce qui a eu des répercussions
négatives sur la marge bénéficiaire brute de la Société, sur les frais de
vente, généraux et administratifs, et sur les coûts de recherche et de
développement pour les employés en service et sur les autres dépenses
d’exploitation pour les employés qui ne sont pas en service. Pour les neuf
premiers mois de 2002, les coûts des régimes médicaux et de retraite ont
augmenté de 47 millions $ par rapport à 2001.

Malgré ceci, la marge bénéficiaire brute des activités liées au matériel
de CNH pour le trimestre est demeurée essentiellement inchangée par rapport à
la période correspondante de 2001. Les acquisitions, les marges améliorées sur
les nouveaux produits, les efficacités de fabrication et les réductions des
coûts du matériel ont contrebalancé les coûts associés aux lancements de
nouveaux produits et les répercussions négatives des changements apportés aux
volumes et aux gammes de produits.

Par rapport au troisième trimestre 2001, les frais de vente, généraux et
administratifs ont augmenté ce trimestre, ce qui est principalement
attribuable aux acquisitions et aux taux de change défavorables. Les intérêts
débiteurs de ce trimestre ont considérablement chuté, ce qui reflète les
répercussions des mesures de réduction de la dette adoptées par la Société et
mises en application au trimestre précédent.

En cumul annuel jusqu’à ce jour, les rentrées nettes des activités liées
au matériel s’établissaient à 6,920 milliards $, par rapport aux rentrées de
6,794 milliards $ enregistrées aux neuf premiers mois de 2001.

Le programme d’amélioration du bénéfice de CNH a totalisé 35 millions $
au troisième trimestre, ce qui porte le total à 83 millions $ pour l’exercice.
Depuis la fusion, la Société a réalisé un total de 516 millions $ en
améliorations du bénéfice.

Rendement des services financiers au troisième trimestre
Au troisième trimestre 2002, CNH Capital a communiqué des produits
d’exploitation nets de 12 millions $, comparativement à une perte nette de 2
millions $ inscrite à la période correspondante de l’exercice précédent. Une
baisse de la provision pour pertes sur prêts, des intérêts débiteurs plus
faibles et une transaction sur des titres adossés à des créances en Australie
sont responsables de la plus grande partie de l’amélioration du bénéfice net.
Au cours du trimestre, les taux de comptes échus et en souffrance dans les
activités de base ont poursuivi leur déclin. Pour les neuf premiers mois de
2002, les services financiers ont dégagé un bénéfice de 33 millions $ par
rapport au bénéfice de 11 millions $ inscrit à la période correspondante de
2001.

Bilan et flux de trésorerie
Au chapitre des activités liées au matériel, la réduction de la dette
nette de l’ordre de 167 millions $ depuis le 30 juin 2002 était principalement
attribuable aux réductions de stocks et de comptes débiteurs au cours du
trimestre. La réduction de la dette nette des services financiers de 192
millions $ était quant à elle principalement imputable à une transaction
réussie sur des titres adossés à des créances en Australie et à la vente de
certains comptes débiteurs de détail en Europe à BNP Paribas Leasing Group, le
partenaire de coentreprise de la Société.

Au cours du trimestre, les activités liées au matériel ont dégagé des
rentrées nettes de 223 millions $ tirées des activités d’exploitation, surtout
grâce à des réductions du fonds de roulement.

Perspectives de marché pour le matériel agricole
D’après les résultats des neuf premiers mois, CNH croit que le total des
ventes sectorielles de matériel agricole en 2002 connaîtra un léger
raffermissement par rapport aux niveaux de 2001. En Europe, où CNH se classe
au premier rang du marché, les ventes sectorielles devraient s’améliorer de
4 % à la fin de l’exercice, comparativement à l’exercice précédent. En
Amérique du Nord, les ventes sectorielles à la pièce de tracteurs de moins de
40 c.v. ont été bien meilleures que prévues alors que les ventes de
moissonneuses- batteuses et de tracteurs à haute puissance de traction ont
fléchi de manière constante. Les deux tendances devraient se maintenir pour le
reste de l’exercice. Les ventes annuelles en Amérique latine, surtout au
Brésil, pourraient excéder les niveaux de 2001.

Perspectives de marché pour la machinerie de chantier
A l’échelle mondiale, les ventes sectorielles de machinerie lourde
devraient connaître un repli pour tout l’exercice, tandis que des ventes plus
fortes en Asie et en Amérique latine ont peu de chance de compenser réellement
les baisses importantes en Amérique du Nord et en Europe. Les ventes mondiales
de machinerie légère démontrent la même tendance, même si le fléchissement en
Amérique du Nord est plus important pour la machinerie légère. CNH croit que
les ventes sectorielles de 2002 au sein des deux plus grands marchés de la
Société, l’Amérique du Nord et l’Europe, termineront l’année avec une baisse
de 12 % par rapport à l’exercice précédent.

Perspectives de CNH pour 2002
Les récents lancements de nouveaux produits dans le secteur du matériel
agricole devraient contribuer à répartir les gains et les marges
d’améliorations brutes au quatrième trimestre, ce qui profitera au bénéfice
net de la Société. Quant aux services financiers, l’amélioration constante des
activités de base constatée pendant les neuf premiers mois devrait se
poursuivre et générer un bénéfice différentiel pour la Société. En outre,
l’application réussie des mesures de réduction de la dette de la Société au
cours du deuxième trimestre devrait réduire d’environ 20 millions $ les
intérêts débiteurs par rapport à la période correspondante de l’exercice
précédent.

Toujours au quatrième trimestre, la Société a l’intention de continuer à
conserver les niveaux de vente en gros en deçà des niveaux de vente au détail,
et la production sous les niveaux de vente en gros afin de réduire ses stocks
et ceux de ses concessionnaires, ce qui pourrait influencer la marge
bénéficiaire brute. Le bénéfice net de la Société subira les répercussions
négatives des coûts des régimes médicaux et de retraite, qui devraient croître
d’environ 15 millions $ comparativement au quatrième trimestre 2001.

Pour le quatrième trimestre, CNH s’attend à atteindre le seuil de
rentabilité avant les frais de réorganisation. Les incertitudes de la
conjoncture politique actuelle et les répercussions potentielles de ces
incertitudes sur le marché de la machinerie de chantier ajoutent un degré de
risque important à ces perspectives.

D’ici la fin de 2002, CNH compte réduire la dette nette de ses activités
liées au matériel de plus de 1,8 milliard $ comparativement au début de
l’exercice, en dépit du financement de transactions associées à l’alliance
Kobelco évalué à environ 230 millions $. Grâce à l’émission de capitaux
propres et au transfert de capitaux propres et de capitaux empruntés avec
l’actionnaire majoritaire Fiat au deuxième trimestre, la dette nette a été
réduite d’environ 1,5 milliard $. Au deuxième semestre de l’année, les
réductions du fonds de roulement des activités liées au matériel devraient
permettre une réduction de la dette nette d’environ 300 millions $. Les
ressources supplémentaires nécessaires pour réduire la dette sectorielle
proviendraient des dividendes des services financiers, qui devraient générer
un bénéfice pour l’exercice. En outre, la division des services financiers
réduit considérablement ses besoins de financement grâce à la vente de son
portefeuille européen au partenaire de coentreprise de la Société, BNP Paribas
Leasing Group, et à la liquidation du portefeuille commercial secondaire.

Tel qu’il a été indiqué dans les dépôts 20-F et F-3 de la Société, les
résultats préliminaires des tests transitoires sur la survaleur, menés
conformément aux principes comptables généralement reconnus aux Etats-Unis,
démontrent que la Société pourrait encourir une charge de dépréciation de
l’écart d’acquisition associé à sa division de machinerie de chantier de plus
de 300 millions $ en 2002, reflétant la stagnation du secteur de la machinerie
de chantier.

En raison du faible rendement des marchés des actions, la valeur des
éléments d’actifs de la caisse de retraite a périclité en 2002. Quant à la
valeur des actifs à la fin du trimestre, CNH serait obligée d’accroître le
passif minimum supplémentaire d’environ 450 millions $ à la fin de l’exercice,
ce qui entraînerait une baisse des capitaux propres d’environ 275 millions $,
après impôts.

La direction de CNH tiendra une conférence téléphonique plus tard
aujourd’hui afin de passer en revue ses résultats du troisième trimestre 2002.
La webdiffusion de la conférence commencera à environ 10 h (heure de l’Est).
Pour accéder à la conférence téléphonique, veuillez cliquer sur la section
réservée aux renseignements à l’intention des investisseurs sur le site Web de
la Société, à l’adresse www.cnh.com. La diffusion sur Internet est assurée par
CCBN.

CNH est le premier fabricant mondial de tracteurs agricoles et de
moissonneuses-batteuses, ainsi que le troisième plus grand fabricant de
machinerie de chantier. Elle possède également l’une des plus importantes
entités de financement de matériel de l’industrie. En 2001, son chiffre
d’affaires s’est établi à 9,7 milliards $. Etablie aux Etats-Unis, la Société
exploite un réseau de concessionnaires et de distributeurs présents dans plus
de 160 pays. Les produits agricoles de CNH sont vendus sous les marques Case
IH, New Holland and Steyr. La machinerie de chantier de CNH est vendue sous
les marques Case, FiatAllis, Fiat Kobelco, Kobelco, New Holland et O&K.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Case Corporation

http://www.casecorp.com/

CNH Global

http://www.cnh.com

FiatAllis

http://www.fiatallis.com

Kobelco

http://www.kobelco.co.jp/

New Holland

http://www.newholland.com/na/

Commentaires