Commission sur l’agriculture : l’Union des consommateurs se réjouit

Montréal (Québec), 28 juin 2006 – L’Union des consommateurs se réjouit de l’annonce faite par le Premier ministre, Jean Charest, de la mise sur pied d’une Commission sur l’avenir de l’agriculture et del’agroalimentaire québécois, chargée de poser un diagnostic et de tracer lavoie vers une politique agricole durable. Elle souhaite que cette Commission prenne les moyens de favoriser la participation citoyenne la plus large possible lors de cet important processus de consultation.

L’Union des consommateurs, qui, comme beaucoup d’autres organisations,demandait la tenue d’Etats généraux sur l’agriculture, l’alimentation et leterritoire, espère que l’exercice de consultation annoncé aujourd’hui aural’ouverture, la rigueur et la profondeur requises pour couvrir adéquatementles nombreux enjeux qui touchent les consommateurs.

Parmi ces enjeux sur lesquels l’Union des consommateurs compte bienintervenir, notons la qualité des aliments, le rapprochement entreagriculteurs et consommateurs, les avantages, pour la santé et pourl’environnement, de consommer des produits non-transformés, cultivéslocalement et le plus écologiquement possible et finalement, la sécurité et lasouveraineté alimentaires, menacées par la mondialisation et par lesmultinationales de l’agro-business.

L’Union des consommateurs craint toutefois que la présence à titre decommissaire d’un économiste reconnu notamment pour ses positions pro OGM etanti étiquetage obligatoire n’entache dès le départ l’image de neutralité etd’ouverture qui devrait être indispensable au succès d’une tel exercicedémocratique.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Union des consommateurs
http://consommateur.qc.ca/union

Commentaires