Consultations en vue de l’établissement d’une stratégie scientifique pour le XXIe siècle dans le domaine agroalimentaire

Kentville (Nouvelle-Écosse), 22 septembre 2005 – L’honorable Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, a lancé une série de consultations à l’échelle du pays pour ouvrir la voie à une nouvelle stratégie canadienne en matière de sciences et de recherche dans le domaine agroalimentaire.

Le Canada est fier des progrès scientifiques réalisés dans le secteur agroalimentaire, car ils ont permis aux producteurs canadiens de se tenir à la fine pointe de l’innovation dans le domaine agroalimentaire. Ces consultations permettront de mettre en commun les idées des fournisseurs de services scientifiques dans le domaine agroalimentaire canadien, des intervenants de l’industrie, des universitaires, des innovateurs et des collectivités, entre autres. Ces idées jetteront les bases d’une nouvelle vision stratégique pour le secteur. Cette vision renforcera le leadership du Canada au chapitre de la science et de l’innovation dans le domaine agroalimentaire.

« Notre objectif est de collaborer avec les meilleurs scientifiques et innovateurs du Canada afin de veiller à ce que nos investissements dans le domaine scientifique donnent aux producteurs et aux transformateurs canadiens les outils nécessaires pour qu’ils puissent demeurer concurrentiels sur le plan international et continuer à améliorer la qualité des aliments. Nous les aidons également à assumer leur rôle de protecteur de l’environnement », a déclaré le ministre Mitchell.

Les consultations font suite à un engagement pris par le ministre Mitchell le 23 juin 2005 d’inciter l’ensemble des acteurs du secteur agroalimentaire à procéder à une analyse complète des priorités scientifiques dans le domaine agroalimentaire canadien.

En annonçant la tenue de consultations, le ministre établit plusieurs principes clés. En effet, l’investissement national du Ministère dans la science demeurera au moins au niveau actuel; dans l’ensemble, les activités de recherche et de développement demeureront aux niveaux actuels, et ce, dans toutes les provinces; les activités scientifiques menées répondront aux besoins de l’industrie et tiendront compte des variantes régionales; les initiatives du Ministère seront intégrées dans la planification et la mise en oeuvre des activités de recherche et de développement réalisées par des partenaires gouvernementaux, des universités et des intervenants de l’industrie; les initiatives du Ministère permettront d’assurer la synergie entre les chercheurs et de créer des installations de pointe.

« Les consultations aideront les participants à déterminer leurs besoins à court et à long terme, les lacunes en matière de recherche, les chevauchements et les possibilités de collaboration, ajoute le ministre Mitchell. Nous comptons sur eux pour nous dire où nous devrions aller et quels investissements dans la science et dans l’infrastructure nous devrions faire. »

Des consultations régionales auront lieu à onze endroits à l’échelle du Canada cet automne. Les représentants des provinces seront invités à participer à ces discussions et au Symposium sur la science et l’innovation en agriculture à Gatineau les 22 et 23 novembre. De plus, une réunion de hauts fonctionnaires fédéraux, provinciaux et territoriaux est prévue pour cet automne dans le cadre du processus de consultations.

En outre, les Canadiens à l’échelle du pays sont invités à participer à la discussion par le truchement du site Web d’AAC. Ces consultations permettront de mettre en commun les idées des fournisseurs de services scientifiques dans le domaine agroalimentaire canadien, des principaux intervenants de l’industrie, des universitaires, des innovateurs et des collectivités, entre autres. Ces idées jetteront les bases d’une nouvelle vision stratégique pour le secteur. Cette vision renforcera le leadership du Canada au chapitre de la science et de l’innovation dans le domaine agroalimentaire et permettra d’élaborer un plan d’activités pour le Ministère.

Le texte d’un document de travail et des mises à jour sur les consultations seront publiés sur le site Web d’AAC à l’adresse suivante : www.agr.gc.ca/consultations-scientifique

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires