Création d’un comité consultatif sur les questions rurales

Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), 6 avril 2002 – Un nouveau comité consultatif ministériel sur les enjeux ruraux a été créé pour aider le gouvernement du Canada à assurer le développement des communautés des régions rurales et éloignées. Ce comité réunira sous un même toit des champs d’expertises variés, venant enrichir les mesures gouvernementales actuelles visant à encourager la participations des citoyens au développement rural.

Le secrétaire d’État au Développement rural et à l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l’Ontario, l’honorable Andy Mitchell, a annoncé aujourd’hui la composition du Comité consultatif sur les questions rurales lors de la Conférence rurale nationale qui se tient à Charlottetown du 4 au 6 avril.

« Le Comité représente un outil inestimable pour le gouvernement fédéral dans ses efforts pour mettre en place des mesures appropriées qui répondront aux besoins propres au Canada rural, a déclaré M. Mitchell. Les membres qui constituent ce comité proviennent de champs d’expertise variés, que ce soit dans le domaine de la recherche, de la petite entreprise ou des affaires municipales. Leurs compétences et leurs expériences uniques nous permettront d’adopter une approche globale et intégrée dans notre stratégie pour appuyer l’épanouissement des collectivités rurales et éloignées. »

Le Comité consultatif sur les questions rurales a été mis sur pied afin de conseiller le secrétaire d’État à l’égard des enjeux du Canada rural. Ainsi, le Comité pourra notamment informer le secrétaire d’État de l’influence qu’ont les politiques, stratégies et programmes du gouvernement fédéral sur les communautés rurales, des champs de recherches possibles, et de la meilleure façon de rejoindre ces communautés. Les membres fourniront également des conseils visant à favoriser la collaboration et l’établissement d’un consensus entre les gouvernements ainsi que les divers groupes et individus.

Le Comité se compose de 16 citoyens ruraux et d’autres citoyens à travers le Canada qui participent activement au développement de leur communauté, soit de façon individuelle ou au sein d’une institution académique, d’un organisme gouvernemental ou d’une autre organisation.

Le besoin de mettre sur pied un tel comité a été identifié dans le Plan d’action rural publié en avril 2001. Ce plan d’action donne suite aux préoccupations soulevées par les citoyens des régions rurales et éloignées lors de la première Conférence rurale nationale en avril 2000.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Partenariat rural canadien

http://www.rural.gc.ca

Commentaires