Crise de la listériose : l’ADQ exige une enquête interne au MAPAQ

Québec (Québec), 18 septembre 2008 – Le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation, M. Albert De Martin, a exigé des comptes du ministre Laurent Lessard qui a plaidé l’ignorance pour justifier l’incurie de son ministère dans la gestion de la crise de la listériose. «Nous avons mis la main sur des documents quiindiquent que le ministère avait tous les éléments en main depuis 2005 pourprévenir cette crise qui a placé les fromagers québécois en sérieusedifficulté. Laurent Lessard, qui était le ministre de l’Agriculture parintérim à l’époque, essaie de minimiser la situation. Dès aujourd’hui, leministre doit mener une enquête dans son propre ministère et nous direpourquoi un rapport qui aurait permis d’éviter la crise dormait sur lestablettes du MAPAQ depuis 3 ans.»

Selon Albert De Martin, le ministre libéral met de l’huile sur le feulorsqu’il étale sur la place publique son manque de rigueur et de connaissancede son ministère. «Lorsque Laurent Lessard avoue publiquement qu’il n’est pasau courant de ce qui s’est fait dans son ministère avant son entrée en poste,il manque à son devoir de ministre. Au lieu d’utiliser l’ignorance commeexcuse, il devrait se mettre au travail pour réparer ses erreurs, trouver lasource du problème et rassurer la population. On reproche aux libéraux de nerien faire depuis le début de leur mandat et c’est d’autant plus inquiétantlorsque cela implique la santé publique.»

Le député de Huntingdon a exigé le dépôt immédiat du rapport de l’expertLuc Mailloux qui s’empoussière sur les tablettes depuis 3 ans. «Le rapportdonne des pistes de solutions claires pour éviter que les fromagers québécoissoient aux prises avec le type de problèmes qu’ils vivent actuellement avec lalistériose et la salmonellose. Depuis trois ans, le gouvernement a tous lesoutils en main, Laurent Lessard a des explications à fournir à ses collèguesau Conseil des ministres mais surtout à toute la population du Québec qui sequestionne aujourd’hui sur la capacité du MAPAQ à gérer cette crise.»

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Action démocratique du Québec (ADQ)
http://www.adq.qc.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires