Déclaration du ministre Strahl sur les inspections à la frontière et les droits imposés par les États-Unis

Ottawa (Ontario), 23 novembre 2006 – L’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait a déclaration suivante concernant la décision du département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) de retarder l’application d’une règle provisoire ayant pour effet de révoquer l’exemption des mesures de quarantaine et d’inspection pour les fruits et légumes canadiens et la perception des droits pour recouvrer les coûts de ces inspections.

« Même si le nouveau gouvernement du Canada est favorable à la décision du USDA de retarder l’application de la règle provisoire, nous continuons de soutenir que cette règle doit être abrogée.

« Nous demandons aux autorités américaines de retirer la règle provisoire depuis la fin du mois d’août, lors de sa publication. Le Canada a proposé une approche de rechange qui vise à résoudre toute préoccupation légitime que pourraient avoir les États-Unis et accorder du temps pour des discussions bilatérales en vue d’éviter un resserrement des modalités à la frontière.

« Lorsque j’ai rencontré le secrétaire à l’Agriculture Mike Johanns en septembre, je lui ai fait part des préoccupations de notre gouvernement concernant les inspections et les droits proposés. J’ai souligné notre intérêt commun à respecter les normes de salubrité des aliments et insisté sur l’importance d’éviter l’imposition de nouveaux droits ou règlements qui ralentiraient nos envois transfrontaliers quotidiens de marchandises dont la valeur s’établit à 1,5 milliard de dollars.

« Le 13 octobre 2006, notre ambassade à Washington D.C. a présenté les commentaires du gouvernement du Canada dans le cadre du processus américain de l’établissement des règles, en demandant que la règle provisoire soit retirée. Le 16 novembre 2006, notre ambassade a présenté d’autres commentaires sur l’analyse économique dont fait mention la règle provisoire.

« Le Canada continuera de militer en faveur d’une approche concertée qui sera dans le meilleur intérêt de nos deux pays. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

United States Department of Agriculture (USDA)
http://www.usda.gov/

Commentaires