Deere publie des résultats en hausse pour le quatrième trimestre

Illinois (États-Unis), 21 novembre 2006 – Deere & Company a annoncé un bénéfice net de 277,3 millions de USD ou 1,20 USD par action, pour le quatrième trimestre terminé le 31 octobre, comparé à 232,8 millions de USD ou 0,96 USD par action pour la période correspondante de l’exercice précédent. Le bénéfice provenant des activités poursuivies, qui exclut lesactivités en soins de santé abandonnées de la société, s’élève à 276,7millions de USD, ou 1,20 USD, pour le trimestre, comparé à 220,7 millions deUSD, ou 0,91 USD par action, l’année dernière.

Pour l’exercice entier, le bénéfice net s’est chiffré à 1,694 milliardsde USD ou 7,18 USD par action, comparé à 1,447 milliardS de USD ou 5,87 USDpar action sur l’exercice précédent. Le bénéfice issu des activitéspoursuivies pour l’année complète s’élève à 1,453 milliardS de USD, ou 6,16USD par action, comparé à 1,414 milliardS de USD, ou 5,74 USD par action,l’année dernière.

Le chiffre d’affaires et les produits d’exploitation nets à l’échellemondiale ont augmenté de 3 % pour le trimestre, se chiffrant à 5,118 milliardsde USD, et ont augmenté de 5 % pour l’exercice complet pour atteindre 22,148milliards de USD. Le chiffre d’affaires net des activités liées à l’équipementtotalise 4,486 milliards de USD pour le trimestre et 19,884 milliards de USDpour l’exercice, comparé à 4,486 milliards de USD et 19,401 milliards de USDpour la période correspondante en 2005.

« Nos solides résultats pour le dernier trimestre 2006 et pour l’annéedans son ensemble fournissent de nouvelles preuves de notre succès dansl’établissement d’une entreprise fondamentalement plus adaptable et plusprofitable, tout en introduisant de nouveaux produits et services avancésdestinés à une base de clients internationaux croissante », a affirmé Robert W.Lane, président et président-directeur général de la société. « Nous sommesparticulièrement encouragés par le fait que la société ait généré un bénéficenet et un flux de trésorerie solide sur le trimestre malgré une conjonctureéconomique relativement ralentie dans de nombreuses régions du monde. »

Résumé des activités
Les ventes nettes mondiales d’équipement de la société restentessentiellement stables pour le trimestre et sont en hausse de 2 % pourl’exercice dans son entier. Ces résultats incluent les effets positifs destaux de change avec des variations de prix de 4 % pour le trimestre et de 3 %pour l’exercice. Les ventes d’équipement aux Etats-Unis et au Canada ontreculé de 6 % pour le trimestre et augmenté de 3 % pour l’exercice. Hors desEtats-Unis et du Canada, les ventes nettes ont augmenté de 14 % pour letrimestre et de 2 % pour l’exercice, y compris un effet de change positif de 2% pour le trimestre et un effet de conversion négatif de 1 % pour l’exercice.

Les divisions d’équipement de Deere ont dégagé un bénéfice d’exploitationde 276 millions de USD pour le trimestre et de 1,905 milliards de USD pourl’exercice, comparé à 224 millions de USD et 1,842 milliards de USD à pareillepériode l’an dernier. L’augmentation du bénéfice d’exploitation pour letrimestre est principalement imputable à des conditions de prix améliorées etdes frais de garantie réduits, partiellement annulés par des frais de vente etd’administration plus élevés, par des coûts de matières premières en hausse etdes volumes de fabrication et de livraisons réduits. Le bénéficed’exploitation de l’exercice a augmenté en raison de l’augmentation des prixréalisés et de la baisse des coûts liés aux avantages de retraite. Cesfacteurs ont été partiellement contrebalancés par l’augmentation des coûts dematières premières, la hausse des frais de vente et d’administration, labaisse des volumes de livraisons et la hausse des frais de recherche etdéveloppement.

La politique de gestion rigoureuse des actifs de Deere continue degénérer des résultats positifs. Les créances clients et les stocks ont atteint4,995 milliards de USD à la fin du trimestre, soit 25 % des ventes des 12 moisprécédents, comparé à 5,253 milliards de USD, ou 27 % des ventes, il y a unan. Avec la performance du quatrième trimestre de la société, les créancesclients et les stocks ont été à la baisse pendant 26 trimestres consécutifs,comparé au trimestre équivalent de l’année précédente.

Les services financiers ont enregistré un bénéfice net de 87,5 millionsde USD pour le trimestre et de 584,3 millions de USD pour l’exercice, comparéà 92,1 millions de USD et 345,0 millions de USD l’an dernier. Le bénéfice issudes activités poursuivies s’est élevé à 86,9 millions de USD au quatrièmetrimestre, et à 343,7 millions de USD pour l’année, contre 80,0 millions deUSD et 312,2 millions de USD l’année précédente. Pour les deux périodes, lebénéfice issu des activités poursuivies a bénéficié de la croissance duportefeuille, en partie contrebalancée par une augmentation des provisionspour les pertes sur créances. Des marges de financement plus étroites ont euun effet négatif sur le bénéfice issu des activités poursuivies pendantl’exercice 2006.

Le bénéfice issu des opérations abandonnées s’est élevé à 0,6 million deUSD pour le trimestre et à 240,6 millions de USD pour l’année, contre 12,1millions de USD et 32,8 millions de USD l’année dernière. Le bénéfice issu desactivités abandonnées en 2006 est principalement attribuable aux gainsréalisés sur la vente des activités en soins de santé de la société cetteannée.

Perspectives financières
Les ventes d’équipement de Deere devraient rester à peu près stables pourl’exercice complet et augmenter d’environ 5 % lors du premier trimestre 2007.Compte tenu des initiatives de gestion en cours, les niveaux de productiondevraient chuter d’environ 4 % pendant le premier trimestre et l’exercice dansson ensemble. Les niveaux de production du matériel de construction et del’équipement forestier aux Etats-Unis et au Canada devraient chuter d’environ16 % pour le trimestre. Dans ce contexte, le bénéfice net devrait se situerautour de 1,325 milliard de USD pour l’exercice et dans une fourchettecomprise entre 150 millions de USD et 175 millions de USD au premiertrimestre.

Résumé des résultats de la société
En plus d’enregistrer des bénéfices records en 2006, Deere a égalementfinancé un plan de croissance mondial persuasif, distribué 1,6 milliards deUSD aux investisseurs à travers un programme de rachat d’actions et l’octroide dividendes, et réussi à diminuer les créances clients et les stocks. SelonLane, la société est aujourd’hui plus agile et mieux préparée à adapterrapidement la production d’équipement en fonction de la demande lorsqu’ellesurvient. « L’accent que nous mettons sur notre politique de gestion d’actifsrigoureuse est soutenu par des investissements majeurs dans des emplacementsde production clés, avec notamment le réaménagement de nos exploitations detracteurs Waterloo », a déclaré Lane. « Nous désirons stimuler la production, etnous avons confiance en notre capacité à y parvenir pour répondre àl’augmentation de la demande liée, parmi d’autres catalyseurs, aux nouvellesperspectives passionnantes d’une agriculture mondiale. De cette façon, nouspouvons continuer à acquérir de nouveaux clients grâce à des produits etservices exceptionnels, tout en affichant des résultats financiers attractifspour les investisseurs. »

Performance de la division des équipements
Equipement agricole.
Le chiffre d’affaires de la division a reculé de 1 % pour le trimestre etde 3 % pour l’exercice. Au quatrième trimestre, des livraisons réduites ontété partiellement contrebalancées par l’amélioration des prix réalisés. Lebénéfice d’exploitation s’est chiffré à 143 millions de USD pour le trimestreet à 882 millions de USD pour l’exercice, par rapport à 57 millions de USD età 970 millions de USD l’an dernier. Le bénéfice trimestriel a augmentéprincipalement en raison de l’amélioration des prix réalisés, de la baisse descoûts de garantie et de la réduction des charges de retraite. Ces facteurs ontété partiellement annulés par la hausse des frais de vente et d’administrationet l’effet négatif de la diminution des volumes de production et deslivraisons. La chute du bénéfice d’exploitation pour l’exercice estprincipalement imputable à l’impact de la diminution des volumes de productionet des livraisons et à la hausse des frais de vente et d’administration, enpartie contrebalancé par l’amélioration des prix réalisés et la réduction descharges de retraite. La hausse des frais de vente et d’administration sur lesdeux périodes est attribuable en grande partie aux initiatives de croissancede la société.

Equipement commercial et résidentiel.
Le chiffre d’affaires du secteur a enregistré une baisse de 1 % pour letrimestre en raison de la chute des ventes d’équipement, mais affiche unehausse de 8 % pour l’exercice, principalement en raison de l’augmentation duchiffre d’affaires des activités paysagistes. La division enregistre une perted’exploitation de 3 millions de USD pour le trimestre et un bénéficed’exploitation de 221 millions de USD pour l’exercice, comparé à une perted’exploitation de 10 millions de USD et un bénéfice d’exploitation de 183millions de USD sur les périodes correspondantes en 2005. L’amélioration dutrimestre est principalement attribuable à l’amélioration des prix réalisés,partiellement contrebalancée par une perte sur les marges liée à la chute deslivraisons. Pour l’exercice, le bénéfice d’exploitation a augmenté en raisonprincipalement de l’amélioration de la profitabilité des activités paysagisteset de la réduction des charges de retraite.

Construction et foresterie.
Le chiffre d’affaires de la division a grimpé de 3 % au cours dutrimestre et de 10 % sur l’exercice. Le bénéfice d’exploitation s’est chiffréà 136 millions USD pour le trimestre et à 802 millions USD pour l’exercice,comparé à 177 millions de USD et 689 millions de USD pour l’exerciceprécédent. La baisse du bénéfice d’exploitation du trimestre estprincipalement imputable à l’augmentation des coûts des matières premières etaux frais liés à la fermeture d’une exploitation au Canada, partiellementcontrebalancée par l’amélioration des prix réalisés. L’augmentation dubénéfice d’exploitation sur l’exercice est surtout liée à l’amélioration desprix réalisés, à la hausse des marges sur les livraisons et au renforcementdes volumes de production. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancéspar la hausse des coûts des matières premières et les frais liés à lafermeture d’une usine au Canada.

Conjoncture et perspectives du marché
Equipement agricole.
Les conditions économiques agricoles mondiales restent prometteuses. Lademande bénéficie d’une population mondiale qui se développe par sa taille etses moyens financiers, et d’une augmentation considérable de l’utilisation desénergies renouvelables aux Etats-Unis et dans d’autres régions du monde. Lesprix des produits et services agricoles clés ont fait un bond au cours desdernières semaines et les stocks de report mondiaux de blé et de mais ontatteint leur seuil le plus bas depuis 30 ans en lien avec la consommation.Néanmoins, les ventes de l’exercice 2007 aux Etats-Unis et au Canada devraientdémarrer lentement en raison de stocks d’équipements utilisés plus élevés quesouhaités et de l’incertitude des consommateurs concernant la direction de lalégislation agricole américaine. De plus, les inquiétudes des agriculteurs ausujet de la durabilité de la reprise récente des prix des produits et desservices, et concernant les types de coûts, devraient peser sur le chiffred’affaires 2007. En raison de ces facteurs, Deere prévoit des ventes de détailstables pour l’exercice sur les marchés américains et canadiens.

En Europe de l’Ouest, les ventes de détail du secteur devraient resterstables ou baisser légèrement pendant l’exercice en raison de l’effet del’augmentation de la TVA en Allemagne et de consolidations agricoles. Après unfort déclin au cours des deux années précédentes, les ventes du secteur enAmérique du Sud devraient chuter d’environ 10 % pendant l’exercice 2007. Lachute prévue est liée principalement à l’incertitude relative aux programmesde financement commandités par le gouvernement au Brésil. Les ventes enAustralie devraient diminuer de près de 25 % pendant l’exercice, en grandepartie à cause des effets d’une sécheresse importante qui a affaibli lescultures de blé du pays.

Compte tenu de ces éléments et de la conjoncture du marché, les ventesmondiales de la division d’équipement agricole John Deere devraient augmenterd’environ 4 % pendant l’exercice 2007. Les ventes du premier trimestredevraient augmenter d’environ 10 %, stimulées par l’introduction de nouveauxproduits en Europe et par une reprise des ventes en fin d’année 2006 enAllemagne, en prévision de l’augmentation de la TVA qui prendra effet le 1erjanvier. La production d’équipement agricole aux Etats-Unis et au Canadadevrait chuter d’environ 8 % au premier trimestre, comparé à la même périodel’année précédente.

Equipement commercial et résidentiel.
Le chiffre d’affaires de la division de l’équipement commercial etrésidentiel de John Deere devrait augmenter d’environ 4 % au cours del’exercice. La croissance des activités d’aménagement paysager etl’introduction réussie de nouveaux produits devraient plus que contrebalancerl’impact d’un marché affaibli pour les installations résidentielles.

Construction et foresterie.
Les marchés de l’équipement de construction et de foresterie devraientralentir en 2007. Alors que les dépenses non résidentielles devraients’améliorer, la construction résidentielle devrait être en baisse. Dans cetenvironnement, les ventes mondiales de Deere dans le secteur de l’équipementde construction et de foresterie devraient chuter de 5 % environ pendantl’exercice financier 2007.

Crédit.
Le bénéfice net des activités de crédit de Deere pour l’exercice 2007devrait se situer autour de 345 millions de USD. L’amélioration prévue devraitêtre stimulée par la croissance du portefeuille de créances, largementcontrebalancée par l’augmentation des frais de vente et d’administration enfaveur des initiatives de croissance de la division.

John Deere Capital Corporation
Les renseignements suivants sont communiqués au nom de la filiale decrédit de la société, John Deere Capital Corporation (JDCC), conformément auxexigences de présentation applicables à l’émission périodique de titresd’emprunt sur le marché public.

Le bénéfice net de JDCC s’est chiffré à 73,8 millions de USD pour letrimestre et à 291,2 millions de USD pour l’exercice, comparé à un bénéficenet de 68,8 millions de USD et 274,7 millions de USD l’an dernier. Lesrésultats des deux périodes ont bénéficié de la croissance du portefeuille,partiellement neutralisée par le rétrécissement des marges de financement etla hausse des provisions pour les pertes de créance.

Le montant net des comptes clients et des contrats de location financéspar JDCC s’est établi à 17,576 milliards de USD au 31 octobre 2006, comparé à15,906 milliards USD l’an dernier. Les montants nets des comptes clients etdes contrats de location gérés, y compris les comptes clients précédemmentvendus, ont totalisé 18,529 milliards de USD au 31 octobre 2006, comparé à17,625 milliards de USD l’an dernier.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

John Deere
http://www.deere.com/

Commentaires