Déjà cinq ans pour le Porc Coop

Robert Brunet, directeur général de la Filière porcine coopérative PHOTO: FILIÈRE PORCINE COOPÉRATIVE

Robert Brunet, directeur général de la Filière porcine coopérative PHOTO: FILIÈRE PORCINE COOPÉRATIVE

Cinq ans après sa fondation, la Filière porcine coopérative dresse un portrait positif. Depuis 2011, la Filière a remis plus de 45 millions$ en ristournes et bonifications payées aux producteurs. Cela représente environ 9$ par porc vendu.

À elles seules, les ristournes représentent plus de 19 millions $ versées aux producteurs. Cette année, les 197 producteurs membres recevront trois millions et demi de dollars en ristournes pour le Porc certifié La Coop et les doses de semence.

« Nous sommes convaincus qu’il s’agit d’une formule d’avenir, explique en entrevue le directeur général de la Filière, Robert Brunet. Elle permet de coordonner les activités sans que ce soit complètement intégré et en permettant au producteur d’avoir son mot à dire. Pour les producteurs indépendants, nous représentons un choix intéressant. »

Grands dossiers

Durant la dernière année, la Filière a entrepris un exercice de réévaluation complète de son programme Porc certifié La Coop. Effectif dès le début avril, le programme révisé inclura une nouvelle grille et une formule plus flexible. Les changements sont qualifiés de mineurs.

Le grand dossier de l’heure est bien sûr la construction des maternités collectives dont le coup d’envoi a été lancé en 2015 avec la construction de la première maternité. Les cinq bâtiments devraient être terminés en 2017.

La Filière travaille également à l’amélioration de la génétique porcine dans le but d’améliorer le rendement en viande et la conversion alimentaire. « Nous sommes la seule entreprise québécoise qui développe de la génétique porcine », rappelle M. Brunet.

La Filière travaille aussi activement à développer les marchés internationaux.

Groins d’argent

En assemblée générale annuelle le 18 mars dernier, la Filière porcine coopérative a remis ses Groins d’agent aux producteurs porcins s’étant démarqués au niveau performances. Les voici :

 

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires