Les producteurs de porcs améliorent encore leur productivité

Le Groupe Évolu-Porc a dévoilé les performances d’élevage

D’année en année, les producteurs de porcs augmentent leur productivité, tant en maternité qu’en engraissement. C’est ce que révèle les performances d’élevage du Groupe Évolu-Porc dont les résultats sont colligés par les Consultants Denis Champagne. En cette année un peu spéciale en raison de la COVID-19, les résultats 2019 ont été dévoilés en retard et […] Lire la suite



Des innovations en productions animales

Quelques innovations dénichées lors de la visite virtuelle du Canada’s Digital Farm Show

Du 15 au 18 septembre avait lieu le Canada’s Digital Farm Show, la version web et mobile du traditionnel Canada’s Outdoor Farm Show de Woodstock, Ontario. Voici quelques innovations intéressantes qui ont retenu mon attention pour les productions animales.

À l'aéroport, Fernand Soucy et son fils Charles reçoivent des porcs en provenant du Danemark.

Un pilier de la production porcine québécoise, Fernand Soucy, décède à l’âge de 99 ans

Le secteur porcin québécois ne serait pas le même sans son importante contribution

Lorsqu’on regarde l’importance du secteur porcin québécois, premier produit d’exportation agricole, on oublie parfois les noms des gens qui ont permis le développement de ce secteur. Le producteur de porc et sélectionneur Fernand Soucy de la Ferme du Mûrier de Saint-Édouard-de-Lotbinière faisait partie de ces bâtisseurs. À l’occasion du décès de M. Soucy à l’âge […] Lire la suite


Les Éleveurs de porcs s'inquiètent des effets de la sécheresse sur le prix des grains l'automne prochain.

Les Éleveurs de porcs craignent un prix des grains élevé pour l’automne et l’hiver prochain

La sécheresse pourrait créer une rareté des grains

Les Éleveurs de porcs du Québec demandent à ses membres de l’informer sur les effets de la sècheresse sur leur ferme. Quelle est la situation dans les élevages? Y a-t-il une problématique de puits d’abreuvement? « Dans un premier temps, le but est de dresser un portrait de la situation. Ensuite, nous verrons s’il y a […] Lire la suite

La COVID-19  a coûté 150 millions de dollars aux Éleveurs de porcs du Québec.

La COVID-19 a coûté 150 millions$ aux Éleveurs de porcs

Après la décision de la Régie des marchés agricoles et la réduction du nombre de porcs en attentes, les Éleveurs de porcs souhaitent maintenant des compensations pour les pertes liées à la COVID-19

La décision de la Régie des marchés agricoles est en majorité favorable aux Éleveurs de porcs. Le nombre de porcs en attente a diminué. Les Éleveurs de porcs souhaitent maintenant des compensations pour les pertes liées à la COVID-19.



Pour s'adapter à la nouvelle réalité de la COVID-19, Olymel a installé des diviseurs dans des endroits où il n'était pas possible de respecter la distanciation de deux mètres entre les travailleurs.

Les éleveurs de porcs ne devraient pas payer les coûts liés à la COVID-19

Tous les acteurs de la filière porcine sont de cet avis : les coûts d’implantation des mesures exceptionnelles liées à la COVID-19 ne devraient pas être payées par l’ASRA

Le président des Éleveurs de porcs du Québec fera des représentations auprès des gouvernements pour éviter que les coûts additionnels causés par la COVID-19 ne finissent par être payés par le fond de l’Assurance stabilisation des revenus agricoles du Québec (ASRA).


Si la situation ne s'améliore pas dans les abattoirs américains, cela pourrait être désastreux pour les fermes porcines américaines.

L’abattage de porcs américain est dans une situation critique

Le nombre de porcs abattus aux États-Unis a chuté de 15% par rapport à l’année dernière

Durant les dernières semaines, le nombre d’abattoirs de porcs qui ont dû fermer leurs portes aux États-Unis ne cesse d’augmenter. La situation est telle que la compagnie Tyson a lancé un cri du cœur dans une publicité pleine page dans trois journaux dimanche dernier. Selon le président de Tyson, John Tyson, « la chaîne d’approvisionnement est en train de se briser ».