Des changements à la présidence et au comité exécutif de la Fédération des producteurs de bois du Québec

Longueuil (Québec), 6 juin 2005 – Dans le cadre de la 36e assemblée annuelle de la FPBQ, les délégués des syndicats affiliés ont élu M. Pierre Maurice Gagnon à la présidence de la Fédération. M. Gagnon est président du Syndicat des producteurs de bois du Saguenay-Lac-St-Jean et est impliqué dans le syndicalisme forestier et agricole depuis de nombreuses années. Il a étéélu par acclamation. Les administrateurs suivants ont été désignés pouraccompagner M.Gagnon au sein du comité exécutif de la FPBQ :

  • M. Berthold Gagné (Gaspésie) 1e vice-président
  • M. Martin. J. Côté (Québec) 2e vice président
  • M. André Lantagne (Beauce)
  • M. André Roy (Estrie)

L’assemblée annuelle de la FPBQ s’est tenue à St-Georges de Beauce, les 2 et 3 juin 2005. Elle a été l’occasion de nombreux remerciements à l’endroit duprésident sortant M. Adéodat St-Pierre et de son épouse. Tout au long des deuxjours, on a signalé l’importante contribution de M. St-Pierre à l’organisationprovinciale des producteurs de bois au cours des 4 dernières années. Lesdélibérations ont été marquées par de fréquents appels à la solidarité entrerégion et au maintien d’une fédération forte, capable de bien défendre lesintérêts des producteurs de bois, dans la continuité du travail accompli parM. St-Pierre.

Par voie de résolutions, les délégués ont adressé des demandes augouvernement du Québec concernant le financement de la mise en valeur de laforêt privée :

  • Le rétablissement le plus tôt possible du budget de 34,5 M$ du programme de mise en valeur de la forêt privée;
  • Des budgets supplémentaires pour le financement de projets consacrés aux éclaircies de plantations résineuses et à la valorisation de la forêt feuillue afin d’atténuer les impacts de la réduction de la possibilité forestière en forêt publique;
  • La nécessité d’une augmentation de la contribution du gouvernement et de l’industrie au financement du programme pour que les propriétaires puissent envisager de hausser leur propre contribution. Les délégués se sont aussi clairement prononcés pour qu’une éventuelle contribution de leur part ne prenne pas la forme d’un prélevé sur le prix de vente de bois aux usines.

Les autres résolutions adoptées concernent l’exclusion du bois des forêtsprivées du conflit du bois d’oeuvre résineux, le remboursement des taxesfoncières, l’accessibilité au programme de financement forestier et lecomportement des employés ou sous-traitant d’Hydro-Québec.

Signalons que le ministre des Ressources Naturelles et de la Faune, M.Pierre Corbeil, s’est adressé aux délégués lors du banquet du Jeudi 2 juin. Saprésence a été appréciée, même s’il n’était pas en mesure d’annoncer denouveaux budgets dédiés au développement des forêts privées.

Commentaires