Des milliers de téléspectateurs désirent garder MétéoMédia au service de base

Montréal (Québec), 9 mars 2007 – Des milliers de Canadiens d’un océan àl’autre ont fait connaître leur opinion au Conseil de la radiodiffusion et destélécommunications canadiennes (CRTC) qui se prépare à examiner un changementdes règles qui régissent le service de base des entreprises de câble et desatellite qui pourraient exiger des frais supplémentaires pour l’accès auxinformations météo et de sécurité publique. Ces intervenants ont parlé d’une voix forte via presque 7 000 lettres, courriels et télécopies où ils expliquent comment MétéoMédia et The Weather Network font partie de leur quotidien.

Des lettres d’appui ont été reçues de citoyens et d’organisations dechaque province et territoire ainsi que d’agences gouvernementales et destrois paliers de gouvernements. Des députés des quatre grands partis siégeantà Ottawa ont aussi déposé des lettres d’appui au CRTC de concert avec desorganisations reconnues telles la Fondation David Suzuki, La Croix-Rougecanadienne, l’Association de la protection civile, le CAA, EnvironnementCanada et de nombreux groupes oeuvrant dans le domaine du tourisme et del’exploitation agricole partout au Canada.

« Nous sommes particulièrement impressionnés par la qualité des lettresdes citoyens qui ont pris le temps d’écrire au CRTC », a ajouté Pierre L.Morrissette, Président et Chef de la direction de Pelmorex CommunicationsInc., qui détient MétéoMédia et The Weather Network. « Beaucoup d’intervenantss’expriment avec franchise et mettent de l’avant leur opinion à l’effet quenous devons rester disponibles à tous les Canadiens au service de base et ce àun tarif abordable. Ils ne veulent pas devoir acheter des bouquetsdiscrétionnaires afin de continuer à recevoir ce qu’ils considèrent uneinformation essentielle qui fait partie de leur quotidien. »

Beaucoup d’intervenants ont aussi souligné la contribution importante deMétéoMédia à la sécurité publique et ont soulevé des sujets reliés à l’accèset à l’abordabilité. Plusieurs ont fait mention qu’aucune informationmétéorologique et sur les conditions routières étaient disponibles dans lesrégions rurales via d’autres radiodiffuseurs. C’est pourquoi de nombreusesassociations de francophones hors Québec ont tenu à appuyer notre demande.

La période de consultation publique du CRTC s’est terminée hier et uneaudience commencera à Ottawa le 27 mars 2007 afin de revoir les changements àla réglementation reliés à la transition de transmission analogique vers latransmission numérique.

A propos de MétéoMédia et The Weather Network
MétéoMédia et son équivalent anglophone The Weather Network sont parmiles marques les plus reconnues dans l’industrie des télécommunications auCanada. Elles sont les leaders incontestés des services d’informationmétéorologique. Parmi tous les réseaux de télévision au Canada, les réseaux detélévision spécialisée sont parmi les plus largement distribués et les plusfréquemment consultés. On attribue la croissance de MétéoMédia et The WeatherNetwork aux objectifs et aux engagements continuels mis en place afin defournir la meilleure information météorologique aux Canadiens dont lesactivités sont reliées aux conditions météo.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Météo Média
http://www.meteomedia.com

Commentaires