Des moyens pour aider les travailleurs touchés dans l’industrie bovine

Toronto (Ontario), 18 juin 2003 – La ministre de Développement des ressources humaines Canada, Jane Stewart, a communiqué avec les dirigeants des TUAC Canada la semaine dernière concernant l’intervention du gouvernement fédéral vis-à-vis des travailleurs mis à pied à la suite de la crise de la vache folle. Michael J. Fraser, directeur national des TUAC Canada, s’est entretenu avec la ministre Stewart ce matin pour explorer des moyens d’aider les travailleurs touchés dans l’industrie bovine.

« La rencontre avec la ministre fut très positive », de dire Fraser. « Cela nous a permis de lui expliquer comment nos membres dans l’industrie de la viande rouge ont subi les effets négatifs de la maladie de la vache folle. »

« Je crois que la ministre Stewart est déterminée à aider nos membres, et elle a indiqué que DRHC est disposé à conclure des accords de travail partagé et fournir des ressource pour des comités d’adaptation de la main-d’oeuvre en vue d’aider nos membres à trouver d’autre travail pour suppléer les prestations d’assurance-emploi. La ministre Stewart a confirmé qu’elle étudierait également des façons d’assister nos membres dans l’industrie de l’accueil qui ont subi des répercussions financières entraînées par le SRAS.

« Espérons que les Etats-Unis lèveront l’embargo sur les produits de boeuf et que nos membres pourront retourner au travail. »

Des représentants de Développement des ressources humaines Canada commenceront dès demain à formuler ledit plan avec les dirigeants des TUAC Canada.

Les TUAC Canada (Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce) représentent plus de 230 000 travailleurs dans tous les domaines de l’industrie alimentaire.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Développement des ressources humaines Canada
http://www.hrdc-drhc.gc.ca/

Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC)
http://www.tuac-canada.ca/fr/

Commentaires