Des prévisions météo encourageantes

Malgré l'absence de El Nino, le temps chaud pourrait perdurer dans les prochains mois

Avec les semis tardifs, les espoirs d’une belle saison se sont reportés sur des perspectives d’un automne chaud afin de voir les cultures venir à maturité. Il semble que pour l’instant, les prochains mois devraient poursuivent sur leur lancée avec des températures au-dessus des normales dans les trois prochains mois, selon les dernières prévisions faites par les services météo des États-Unis, le National Oceanic and Athmospheric Adminsitration, faites le 15 août. L’hémisphère nord du continent connaîtra du temps chaud, particulièrement dans le sud et l’est de la province. Les précipitations seraient pour leur part dans les normales.  Les zones à surveiller se trouvent dans les Prairies où le temps pourrait être plus humide.

Articles connexes

Image

Image

Les prévisions d’Environnement et Changement climatique Canada recoupent celles du NOAA selon les prévisions du 31 juillet. L’intensité du temps chaud est toutefois moindre selon leurs estimations puisque la chaleur devrait se concentrer aux extrémités du pays. Les probabilités de pluie sont cependant dans la moyenne pour la quasi-totalité du pays.

Il s’agit de bonnes nouvelles puisque selon l’expert Eric Snodgrass, il faudrait attendre au 15 octobre avant de voir le maïs semé le 1er juin arriver à maturité, si les conditions se maintenaient, ce qui exclu une bonne partie des régions les plus nordiques des terres cultivées en Amérique du Nord, que ce soit le nord des États-Unis et la totalité du Canada.

Image

Reste à voir maintenant si le manque de pluie perdurera, ce qui pourrait avoir des impacts notable sur les rendements de la prochaine récolte.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires