Des transformateurs laitiers demande à Ottawa de freiner les importations de concentrés de protéines laitières

Québec (Québec), 12 avril 2006 – Soixante-trois entreprises québécoises de transformation laitière, dont Agropur, une des plus importantes, se sont jointes aux producteurs de lait du Québec en signant un formulaire d’appui pour demander au gouvernement canadien d’intervenir immédiatement afin de stopper la croissance des importations de concentrés de protéines laitières.

Se réjouissant de cet appui majeur de partenaires importants desproducteurs de lait à l’ouverture de l’assemblée générale annuelle de laFédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ), le président de laFédération, Marcel Groleau, indique que ces importations causent un tortirréparable à la production laitière québécoise. Le gouvernement libérals’était engagé à régler le problème par différentes mesures législatives,mortes au feuilleton à la suite du déclenchement des élections. Une décisionde la Cour fédérale, le 31 janvier dernier, est venue aggraver la situation enouvrant entièrement la porte du marché canadien aux concentrés de protéinesimportées, rendant urgente l’intervention du gouvernement.

Ces ingrédients entrent au Canada à prix de dumping, compte tenu desimportantes subventions à l’agriculture versées par l’Union européenne. « Lesproducteurs laitiers canadiens ne sont pas subventionnés et ne peuventsoutenir la compétition du trésor européen » a déclaré M. Groleau.

Dans la foulée de la manifestation des agriculteurs à Ottawa la semainedernière, les producteurs de lait interpellent le premier ministre du Canada,Stephen Harper, qui, encore jeudi dernier, répétait aux Communes sonengagement à défendre l’intérêt des agriculteurs soumis à la gestion del’offre. « M. Harper doit saisir d’urgence cette occasion de défendreconcrètement la gestion de l’offre » a affirmé M. Groleau.

La FPLQ craint que les producteurs perdent jusqu’à 25 % du marché desyogourts et des fromages ainsi que l’effondrement de la structure de prix auxproducteurs si rien n’est fait. « Si Ottawa n’intervient pas rapidement pourfreiner ces importations, c’est tout le secteur de la production de lait quirisque d’être déstructuré et le système de gestion de l’offre qui est menacé »a conclu M. Groleau. On estime que les pertes actuelles, dues aux concentrésde protéines laitières importées, s’élèvent à cinquante-cinq millions dedollars et pourraient atteindre le demi-milliard de dollars si rien n’estfait. De plus, on constate que les rabais dont bénéficient les utilisateurs deces ingrédients subventionnés ne sont pas transférés aux consommateurs. Cesont les intermédiaires qui en profitent.

Le président de la FPLQ a rappelé que les producteurs avaient obtenudéjà, en plus de l’appui du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et del’Alimentation du Québec, Yvon Vallières, l’appui unanime de l’Assembléenationale du Québec, dans une motion adoptée en avril 2005, réclamant dugouvernement fédéral qu’il agisse dans les plus brefs délais en utilisant tousles moyens à sa disposition.

La Fédération des producteurs de lait du Québec représente les quelque7 400 fermes laitières de la province. Les producteurs québécois livrentannuellement 2,9 milliards de litres dont la vente totalise des recettes à laferme de près de deux milliards de dollars. La production laitière génèrequelque 47 000 emplois et plus de 8 milliards de dollars d’activitééconomique.

    ————————————————————————-              Importations de concentrés de protéines laitières                    Liste des 63 transformateurs appuyant               la Fédération des producteurs de lait du Québec    ————————————————————————-    AGROPUR COOPERATIVE                      FROMAGERIE P’TIT PLAISIR    AGRILAIT COOPERATIVE AGRICOLE            FROMAGERIE PORT JOLI INC.    AGRINOR INC. (NUTRINOR)                  FROMAGERIE ST-FIDELE INC.    AU GRE DES CHAMPS                        FROMAGES LA CHAUDIERE INC.                                             FROMAGIERS DE LA TABLE RONDE    BEURRERIE (ANCESTRALE)                   F.X.PICHET INC.    DU PATRIMOINE                                             I.T.A. DE SAINT-HYACINTHE    CEGEP REGIONAL DE LANAUDIERE                                             LA FROMAGERIE DU TERROIR DE    FERME DOMAINE DE LA RIVIERE INC.         BELLECHASSE INC.    FERME S.M.A.                             LA FROMAGERIE MISTOUK                                             LA FROMAGERIE ST-ALBERT INC.    FROMAGERIE AU PAYS DES BLEUETS           LA FROMAGERIE VICTORIA INC.    FROMAGERIE BOIVIN                        LA MAISON D’AFFINAGE MAURICE    FROMAGERIE CHAMPETRE                     DUFOUR INC.    FROMAGERIE COTE DE BEAUPRE               LA SUISSE NORMANDE    FROMAGERIE COULAND                       LA TRAPPE A FROMAGE DE    FROMAGERIE DE LA BOURGADE                L’OUTAOUAIS    FROMAGERIE DE LAVOYE INC.                LA VACHE A MAILLOTE    FROMAGERIE DES BASQUES INC.    FROMAGERIE DES CANTONS INC.              LAITERIE CHAGNON LIMITEE    FROMAGERIE DU CHAMP A LA MEULE INC.      LAITERIE CHARLEVOIX INC.    FROMAGERIE DU DOMAINE FEODAL INC.        LAITERIE DE COATICOOK LIMITEE    FROMAGERIE DU PIED DE VENT INC.          LAITERIE DE LA BAIE LTEE    FROMAGERIE FERME DES CHUTES              LAITERIE DES TROIS VALLEES    FROMAGERIE GILBERT INC.                  LAITERIE LAMOTHE ET FRERES LTEE    FROMAGERIE LA FERME AU VILLAGE           LAITERIE ROYALA INC.    FROMAGERIE LA GERMAINE    FROMAGERIE LA PEPITE D’OR INC.           LES FROMAGES DE L’ERABLIERE    FROMAGERIE LA VOIE LACTEE INC.           LES FROMAGES DE L’ILE D’ORLEANS    FROMAGERIE LA STATION INC.    FROMAGERIE L’AUTRE VERSANT               MAURICE SAINT-LAURENT LIMITEE    FROMAGERIE LE DETOUR (2003) INC.    FROMAGERIE LEHMANN                       QUALITE SUMMUM INC.    FROMAGERIE LEMAIRE LIMITEE    FROMAGERIE LE PETIT TRAIN DU NORD        SOCIETE COOPERATIVE AGRICOLE DE    FROMAGERIE LES MECHINS                   L’ILE AUX GRUES    FROMAGERIE MARIE KADE    FROMAGERIE MIRABEL (1985) INC.    FROMAGERIE POLYETHNIQUE INC.

Commentaires