Ligne de temps

Deux hybrides, deux couleurs

Cette photo nous a été transmise par Michel Duplessis, directeur de compte chez Dupont-Pioneer. L’image provient d’un satellite et non d’un drone. Regardez bien en bas à gauche.

PHOTO : Courtoisie de Pioneer - Cliquer pour agrangir

PHOTO : Courtoisie de Pioneer – Cliquer pour agrangir

La photo a été prise en 2013 au-dessus des terres de Gilbert Marleau, producteur et propriétaire d’une agence Pioneer à Saint-Télesphore, à l’extrême ouest de la Montérégie.

Bien qu’on puisse aussi y détecter quelques problèmes de variabilité dans certains champs de maïs, notre oeil a été attiré par le champ en bas à gauche, dont les rangs  affichent une alternance régulière de deux intensités de vert.

Lors des semis, le semoir a été divisé en deux. Dans toute la parcelle, deux hybrides (P9526AM et P9623HR) se côtoient sur chaque longueur, d’où l’alternance de vert de différentes intensités. C’est un moyen de comparer la performance des hybrides dans exactement les mêmes conditions de culture.

La différence de ton de vert entre deux hybrides du même semencier qui ont reçu la même fertilisation est intéressante à noter pour les producteurs qui prévoient fertiliser à taux variables ou ajuster la dernière dose du fractionnement. Si l’intensité de la verdeur des feuilles de maïs peut être une indication de la disponibilité d’azote dans le sol, il faut l’interpréter hybride par hybride. Un hybride légèrement plus pâle n’aura pas nécessairement besoin de plus d’azote!

Vous avez des photos aériennes intéressantes? Envoyez-nous-les, avec une brève description de ce que vous avez observé! [email protected]

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires