Définition du blé : La Régie complète la liste des variétés visées par le Règlement

Longueuil (Québec), 20 juillet 2009 – « La Fédération des producteurs de Cultures Commerciales du Québec est heureuse que la Régie mette fin à la confusion qui régnait depuis plusieurs semaines chez les producteurs ». C’est en ces termes que le président de la Fédération, M. Christian Overbeek, accueille la dernière décision de la Régie.

« La Régie a fort probablement voulu favoriser une mise en marché plus ordonnée en ne ciblant,lors de sa première décision, que les 14 variétés recommandées par l’Atelier Céréales.Cependant, plusieurs autres variétés enregistrées et catégorisées comme blé panifiable parl’Atelier Céréales sont encore utilisées et même en croissance », poursuit M. Overbeek.

Il existe 74 variétés enregistrées et catégorisées de type panifiable par l’Atelier Céréales dont 14sont recommandées par ce groupe d’experts composé de représentants de la Fédération, dessemenciers, du monde de la recherche et de l’industrie. De nouvelles niches de marché et uneplus grande diversité de la zone de production de blé panifiable font que plusieurs variétés enmarges de celles recommandées trouvent preneur auprès des producteurs.

La Régie a finalement pris la décision d’inclure 12 autres variétés pour porter le nombre total à26 variétés visées en 2009 par le Règlement sur la mise en vente commun du blé destiné à laconsommation humaine. « Avec cette nouvelle liste, nous permettons à tous les producteursd’avoir accès au marché à valeur ajoutée qu’est celui de la consommation humaine. Et surtout,à une couverture adéquate en ce qui a trait aux programmes de sécurité du revenu », expliquele président de la Fédération.

« Nous tenons à remercier l’industrie qui a finalement appuyé cette démarche et qui a ainsiplacé l’intérêt des producteurs en haut de la liste de ses priorités. Cependant, nous sommespréoccupés par le fait que quelques producteurs agricoles n’aient pas eu ce genre de priorité entête et aient préféré nourrir la confusion et poursuivre la confrontation avec la Fédération; ce quiaurait pu grandement nuire à leurs confrères », tient à préciser M. Overbeek.

Suite à la décision 9248 de la Régie, les variétés suivantes seront visées en 2009 par leRèglement sur la mise en vente en commun du blé destiné à la consommation humaine :

  • AC Barrie
  • AC Brio
  • AC Voyageur
  • McKenzie
  • Orléans
  • Aquino
  • Mégantic
  • Norwell
  • SS Blomidon
  • Torka
  • AC Napier
  • Kaffé
  • Ruby
  • Harvard
  • Winfield hrs
  • Zorro
  • Wonder FT
  • Emmit
  • Hélios
  • Warthog
  • Snowbird
  • Arion
  • Drummond
  • Wildcat
  • Kane
  • AC Walton

La FPCCQ regroupe onze syndicats affiliés répartis dans toutes les régions du Québec. Ellecompte près de 11 000 membres qui cultivent, principalement pour la commercialisation, plus de900 000 hectares de cultures. Ces cultures comptent essentiellement l’avoine, le blé, le canola,le maïs, l’orge et le soya. La FPCCQ est une fédération affiliée à l’Union des producteurs agricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération des producteurs de cultures commerciales du Québec
http://www.fpccq.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires