Démarrage d’un projet pilote d’élevage de la mye

Québec, le 13 juillet 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, en présence du député des Îles-de-la-Madeleine et ministre délégué au Tourisme, monsieur Maxime Arseneau, annonce qu’il accorde à l’entreprise Élevage de myes PGS Noël inc. une aide financière de 43 827 $ pour réaliser un projet pilote d’élevage de la mye. Cette aide servira à l’acquisition des structures d’élevage et couvrira une partie des coûts de fonctionnement du projet.







L’entreprise souhaite vérifier la faisabilité technique et financière des opérations d’élevage de la mye, en évaluant bien le processus complet, soit de l’ensemencement jusqu’à la récolte.


L’entreprise souhaite vérifier la faisabilité technique et financière des opérations d’élevage de la mye, en évaluant bien le processus complet, soit de l’ensemencement jusqu’à la récolte.

Ainsi, annuellement et jusqu’en 2004, cinq millions de myes seront prélevées de la lagune de Havre-aux-Basques pour être ensemencées dans la lagune de Havre-aux-Maisons, où elles poursuivront leur croissance pour atteindre la taille commerciale (plus de 50 mm), quatre ans plus tard. Un volume d’environ 55 tonnes, récolté à l’aide d’un râteau hydraulique, sera écoulé sur le marché du Québec.

On prévoit que ces nouvelles activités maricoles assureront de l’emploi à trois personnes pendant dix semaines pour les quatre prochaines années. Le projet pilote et les activités subséquentes s’inscrivent parmi les orientations du MAPAQ puisqu’ils valorisent le développement de la mariculture et la diversification de la production. Elles contribuent également à l’atteinte des objectifs du Plan directeur du Réseau Pêches et aquaculture Québec et à ceux du plan stratégique de la mariculture en assurant un approvisionnement aux usines de transformation et une présence accrue des produits maricoles sur le marché québécois.

L’aide financière est accordée dans le cadre du programme « Développement des pêches et de l’aquaculture commerciales ».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires