Dévoilement des lauréats de la deuxième édition du concours « Ma ferme, mon monde »

Drummondville (Québec), 12 mars 2009 – C’est dans le cadre du 9e colloque annuel d’AGRIcarrières, que les lauréats de la deuxième édition du concours « Ma ferme, mon monde » ont été dévoilés.

Gagnant du premier prix – Bourse de 2 000 $ remise par l’Union des producteurs agricoles
Fraisebec inc. (production de fraises et de framboises). Cette entreprise embauche près de 250 employés. La bonne idée en gestion des ressources humaines consiste en la réorganisation de l’horaire de travail des employés afin de mieux répondre aux besoins de l’entreprise, des travailleurs et des commerçants de la ville. Le nouvel horaire de travail permet à 22 travailleurs d’être en congé chaque jour contrairement à l’ancien horaire où l’ensemble des 150 travailleurs étrangers devaient profiter de la même période pour faire leurs emplettes. Maintenant, un autobus et un chauffeur sont mis à leur disposition de 12h30 à 17h30 afin qu’ils puissent passer la journée en ville. Aménager un horaire de travail qui répond aux besoins de tous, c’est efficace!

Gagnant du deuxième prix – Bourse de 1 000$ remise par Desjardins Sécurité financière
L’Archevêque Mercier inc. (production porcine, maraîchère et céréalière). Cette entreprise embauche de 10 à 15 employés. La bonne idée en gestion des ressources humaines consiste à l’implantation de pratiques de reconnaissance en milieu de travail autres que la rémunération. Un employé motivé, mobilisé et valorisé est un employé plus productif!

Gagnant du troisième prix- Bourse de 500 $ remise par la Banque Nationale, Groupe financier
Ferme E. Notaro & fils inc. (production maraichère). Cette entreprise embauche 50 employés. La bonne idée en gestion des ressources humaines est la réalisation d’une vidéo en espagnol expliquant le processus de cueillette de la laitue à l’intention des nouveaux travailleurs agricoles étrangers embauchés. Une façon innovatrice de présenter le travail aux employés!

Des idées toutes simples peuvent parfois faire la différence…
Le concours vise à valoriser les idées originales dans tous les domainesde la gestion des ressources humaines à la ferme. Toutes les entreprisesagricoles, indépendamment de leur taille, de leur production ou de leurlocalisation, ont été invitées à participer. Pour cette deuxième édition, 13entreprises ont présenté leur bonne idée.

« Pour le jury, la sélection des bonnes idées n’a pas été facile, car,disons-le, toutes les interventions qui visent à améliorer la gestion desressources humaines sont bonnes en soi. », de mentionner M. Pierre Lemieux,président d’AGRIcarrières. « Le jury de sélection a appuyé sa décision sur descritères tels que la compréhension du besoin, la pertinence de l’intervention,l’originalité de l’idée, l’impact sur les relations de travail, etc. Troisentreprises se sont démarquées et c’est avec plaisir que nous leur avons remisleur prix aujourd’hui. »

En outre, pour susciter la participation à ce concours, AGRIcarrières afait tirer un prix de « participation » parmi les producteurs et productricesagricoles ayant soumis un dossier. La ferme Lunick de la région del’Abitibi-Témiscamingue s’est vu remettre un séjour d’une fin de semaine pourdeux personnes à l’Auberge du Lac Taureau dans la région de Lanaudière.

Au grand plaisir d’AGRIcarrières, cette deuxième édition du concours aconnu un vif succès. AGRIcarrières tient à remercier les producteurs etproductrices qui ont soumis leur candidature, ainsi que les partenaires pourleur contribution à ce concours soit Emploi-Québec, l’Union des producteursagricoles, La Terre de chez nous, Desjardins Sécurité financière et Banquenationale Groupe financier. Des représentants de tous les partenaires étaientsur place pour remettre les bourses aux récipiendaires.

Pour en connaitre davantage sur ces bonnes idées, visionnez les capsulesvidéos des trois gagnants sur le site web d’AGRIcarrières,www.agricarrieres.qc.ca dans la section “Employeurs”.

A propos d’AGRIcarrières
Rappelons que la mission d’AGRIcarrières, Comité sectoriel demain-d’oeuvre de la production agricole, est de regrouper l’ensemble desintervenants du secteur de la production agricole afin de mettre en commun lesdifférentes problématiques et d’élaborer des solutions en matière dedéveloppement de la main-d’oeuvre et de l’emploi.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Banque Nationale du Canada
http://www.bnc.ca

Desjardins
http://www.desjardins.com

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires