Effondrement du prix du pétrole en perspective

Contrairement à la croyance populaire, la capacité de production mondiale du pétrole serait en forte progression, ce qui pourrait faire chuter les prix, selon une étude de la Harvard Kennedy School.

Selon Leonardo Maugeri, auteur de cette étude, la capacité de production du pétrole passerait de 93 millions de barils par jour à 110 millions d’ici 2020. Il s’agit de la plus grande croissance depuis les années 1980. Plusieurs pays verraient leur capacité de production augmenter : l’Iraq, les États-Unis, le Canada, le Brésil et le Vénézuela notamment.

La demande mondiale étant au ralenti en raison de la situation économique, les prix du pétrole risqueraient donc de s’effondrer.

Le chercheur a évalué les projets de développement et d’exploration partout dans le monde pour en arriver à cette conclusion. D’ici à 2015, les prix du pétrole demeureraient volatiles. Toutefois, après 2015, quand la plupart des projets de développement auront été complétés, la production mondiale du pétrole atteindrait un niveau sans précédent, ce qui pourrait mener à une situation de surproduction et faire chuter les prix. À moins que la demande mondiale pour le pétrole augmente de 1,6% d’ici 2020.

Cette progression de la capacité de production du pétrole serait due notamment à l’arrivée de nouvelles technologies. Celles-ci permettant l’extraction de produits « non conventionnels », tels que le gaz de schiste, les sables bitumineux, etc. La stabilité retrouvée en Irak permettrait également au pays d’augmenter sa production de pétrole.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires