Entente de libre-échange entre le Canada et la Corée du Sud

Après plusieurs mois de discussions, les autorités canadiennes et sud-coréennes ont signé un accord de libre-échange entre les deux pays. Une fois appliqué, presque tous les tarifs douaniers sur les importations canadiennes en Corée seront éliminés.

Le secteur agricole canadien devrait sortir gagnant de l’entente puisque le marché coréen représente le troisième en importance en Asie pour le Canada. C’est le cas pour le porc et le bœuf qui verront leurs tarifs éliminés d’ici cinq ans.

La Corée du Sud est le 7e partenaire commercial du Canada. La balance commerciale entre les deux pays s’élevait à 10,1 milliards de dollars en 2012.

Le Barley Council of Canada (BCC) figure parmi les groupes qui applaudissent l’accord. Près de 80% des récoltes d’orge au pays sont utilisées pour l’alimentation du bétail. L’organisme y voit aussi un coup de pouce aux exportateurs de malt du Canada qui exporte déjà 25 000 tonnes par année en moyenne en Corée du Sud, en plus d’offrir une porte d’entrée aux pays de l’Asie du Nord.

Il s’agit du premier accord bilatéral entre le Canada et un pays de la zone Asie-Pacifique.

Selon la BCC, le Canada est classé cinquième exportateur agroalimentaire au monde, avec des revenus annuels de plus de 40 milliards provenant du boeuf, de l’orge maltée, du porc, du blé et du canola.

Source : Radio-Canada

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires